Les promoteurs immobiliers sont dans les starting-blocks à Anderlecht

©Crédit : BPI/A2RC/Henning Larsen

Le plan d'aménagement urbain à Anderlecht, dans le cadre du plan Canal, est le plus volumineux de la Région bruxelloise. Au programme, un nouveau quartier mixte combinant activités productives et résidentielles.

Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a approuvé jeudi dernier le PPAS "Biestebroeck ". Ce plan particulier d'aménagement, qui organise l’urbanisation de l'immense zone urbaine à densifier comprise entre le boulevard Industriel et le canal sur le territoire d’Anderlecht, est le plus volumineux pour l'instant sur le périmètre des 19 communes.

Il sera, à n'en pas douter, la locomotive du Plan Canal initié par le Gouvernement bruxellois en vue de recréer une liaison urbaine autour du canal tout en y préservant l’activité économique. L’ambition de ce PPAS est de redynamiser et requalifier l’ensemble du périmètre urbain concerné pour créer un nouveau quartier mixte combinant activités productives et résidentielles, tout en reliant les deux rives du canal et en transformant ce dernier en pôle d’activités économiques et logistiques de proximité.

"Trois établissements scolaires sont prévus également ainsi qu’environ 3.700 logements."
Rudi Vervoort
Ministre-président bruxellois

"Concrètement, ce PPAS permettra l’aménagement de 370.000 m² de logement, de 30.000 m² d’équipement, de 30 à 40.000 m² d’activités productives, de 15 à 30.000 m² de commerce de détail ainsi que des espaces verts de qualité. Trois établissements scolaires sont prévus également ainsi qu’environ 3.700 logements afin de répondre à la croissance démographique que connaît notre Région. A terme, on comptera approximativement 10.000 nouveaux habitants dans ce périmètre. Et je m’en réjouis", détaille le Ministre-Président Rudi Vervoort.

Les promoteurs au balcon

Les promoteurs immobiliers, eux, sont dans les starting-blocks. A l’instar de BPI (Groupe CFE) qui, pas plus tard que ce jeudi, organise un événement in situ pour présenter à des invités triés son projet Key West. Au programme, pour le seul îlot bientôt développé par BPI (en partenariat avec Land Invest Group, qui détient toujours 69% des parts) sur d’anciens entrepôts industriels logés au centre du futur quartier: 47.000 m² de logements, 16.000 de commerces, d'espaces pour entreprises et d'équipements. "Ce sont les bureaux d’architectes A2RC (B) et Henning Larsen (Dk) qui ont dessiné les contours du projet. Nous lançons les études sur base du PPAS enfin délivré. Nous espérons déposer les demandes de permis après l’été 2018", détaille Jacques Lefèvre, le CEO de BPI.

©BPI/A2RC/Henning Larsen

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content