Nouveaux appels à projets ciblant les logements conventionnés en Région bruxelloise

©citydev.brussels

Citydev.brussels lance à l’attention des promoteurs immobiliers privés une cinquième vague d’appels à projets. Ce partenariat public-privé se compose de trois catégories de projets allant de 25 logements conventionnés à plus de 100.

On ne change pas une formule qui gagne et qui tend tout doucement à s’accélérer, même si elle est loin d’éponger la demande actuelle dans la capitale. En 2015, les appels à projets de l’institution régionale bruxelloise citydev.brussels avaient abouti à l’attribution du projet City Dox à Anderlecht comprenant 99 appartements conventionnés. En 2016, les projets Nautica à Anderlecht et M-Square à Molenbeek-Saint-Jean ont permis de créer respectivement 43 et 45 logements conventionnés.

La formule mise au point consiste à déléguer à des promoteurs qui désirent réaliser un projet de logements la production d’une partie de ceux-ci en collaboration avec citydev.brussels. L'opération se fait à des prix subventionnés par la Région cadrant les logements moyens conventionnés, accessibles à une frange de la population bruxelloise moins aisée.

"Le promoteur développe et finance le projet. Et citydev.brussels, de son côté, sélectionne le ou les projets en fonction de critères de qualité urbanistique et architecturale, de prix et de timing de réalisation. Nous libérons ensuite des subsides pour les logements conventionnés", explique Nathalie Renneboog, la directrice générale faisant fonction de la rénovation urbaine.

Diversité d’affectations et mixité sociale favorisées

Cette année, citydev.brussels lance trois catégories d’appels à projets (marchés publics de promotion de travaux) qui seront chacune réparties en 2 types: sols pollués et sols non-pollués.

La première catégorie concerne les projets comprenant entre 25 et 50 logements conventionnés. "La mixité sociale, à savoir la cohabitation de logements conventionnés avec des logements à prix libres ou sociaux, est recommandée dans cette catégorie. En fonction de la situation du projet, citydev.brussels favorisera les projets incluant une diversité d’affectations (commerce, crèche, etc.)", détaille Nathalie Renneboog.

La deuxième catégorie concerne les projets comprenant entre 51 et 100 logements conventionnés. Ici, la mixité sociale est obligatoire. La diversité d’affectations est également un élément requis, et ce toujours en fonction de la situation du projet.

Pour la troisième catégorie, concernant les projets de plus de 100 logements conventionnés, mixité sociale et diversité d’affectations sont imposées.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect