Q-Park en passe de devenir américain

©ANP

L'Américain KKR serait sur le point de racheter l'opérateur néerlandais de parkings, Q-Park, pour 2 milliards d'euros.

Le groupe américain d'investissements, KKR, aurait racheté l'opérateur de parking néerlandais, Q-Park. Le deal est valorisé à 2 milliards d'euros, affirme-t-on de source proche du dossier.

L'opération n'a toutefois pas été confirmée par les principaux intéressés.

Outre KKR, l'Australien Macquarie semblait également sur les rangs, mais son offre n'aurait pas été suffisante face à celle de l'Américain. Les autres candidas acheteurs étaient le conglomérat chinois, Oceanwide et d'autres sociétés asiatiques.

Retour dans le vert

Q-Park, dont le siège est à Maastricht, est depuis 2014 dirigé par le Belge Frank De Moor. Le groupe gère quelque 835.000 emplacements de parking à travers l'Europe. Il est à cet effet le plus grand opérateur du secteur. Sa politique d'acquisition agressive lui a permis cette croissance accélérée en Europe. Dans notre pays, Q-Park est à la tête d'une quarantaine de parkings répartis dans les grandes villes et à l'aéroport de Charleroi.

Mais à côté de cette croissance, Q-Park a été confronté à la crise financière qui entre 2012 et 2014 l'a poussé dans le rouge à hauteur de 468 millions d'euros. L'arrivée de Frank De Moor a été synonyme de retour des bénéfices. En 2016, Q-Park affichait 85 millions de bénéfice pour un chiffre d'affaires de 825 millions. Les nombreuses acquisitions ont également creusé la dette qui s'élève à plus d'un milliard d'euros, de quoi rendre impossible toute distribution d'un dividende.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés