WDP prévoit une hausse de son dividende

WDP élu entreprise de l'année en 2017 ©Dries Luyten

Sur base de ses bons résultats au premier semestre, WDP prévoit une hausse de son résultat EPRA au second, ainsi qu'une augmentation de son dividende.

Tous les signaux sont au vert pour la SIR WDP  qui note un résultat EPRA pour le premier semestre 2018 de 65,1 millions d’euros, une augmentation de 14 % par rapport au premier semestre 2017. Le résultat EPRA par action s’élève à 2,94 euros, en hausse de 10%.

La société immobilière confirme également son ambition d’un résultat EPRA de 6 euros par action en 2018, ainsi qu’un dividende brut de 4,80 euros, à chaque fois une augmentation de 7%.

Le résultat net s’élève à 94,2 millions d’euros, soutenu, notamment, par une variation de la valeur sous-jacente du portefeuille immobilier de 35,3 millions d’euros (soit 1,3%). Le taux d’occupation s’établit, lui, à 97,3 % au 30 juin, par rapport à 97,4% au 31 décembre 2017, tandis que la juste valeur du portefeuille immobilier est elle aussi en hausse, à 2.987,5 millions d'euros contre 2.669,8 millions au 31 décembre de l'année dernière.

Au 30 juin, le taux d’endettement s’est établi à 54,8%/55,1% contre 50,8%/52,2% il y a un an.

Dans le courant du premier semestre de cette année, un ensemble d’investissements nouveaux d’un total de 150 millions d’euros a été déterminé. "À mi-chemin du plan stratégique de croissance 2016-20, le volume d’investissements identifiés est d’environ 900 millions d’euros. WDP respecte donc son objectif d’un investissement envisagé de 1,25 milliard d’euros, ainsi que l’objectif visé d’un résultat EPRA à 7 euros par action (tel qu’adapté plus tôt cette année)", indique le groupe dans un communiqué.

Pour la période 2018-20, une augmentation cumulée du résultat EPRA de 25 % est visée, à 7 euros par action, par rapport à 5,60 euros en 2017.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content