Aedifica a trouvé un partenaire pour ses appartements

La maison de repos St. Anna en Bavière. ©Aedifica

La SIR Aedifica qui souhaite se concentrer sur l'immobilier de santé va transférer ses immeubles à appartements dans une filiale dont un maximum de 75% des actions (moins une) seront cédées à un partenaire.

Aedefica ne cache pas sa volonté de devenir un investisseur "pure play" dans le domaine de l’immobilier de santé qui représentait, en juin 2017, 82% de la juste valeur de son portefeuille avec 110 logements pour seniors pouvant accueillir un peu plus de 10.300 résidents.

La SIR annonce aujourd’hui qu’elle avance dans son projet visant à transférer sa branche d’activité "immeubles à appartements" dans une nouvelle filiale. Celle-ci devrait adopter le statut de société immobilière réglementée institutionnelle. Les fonds récoltés à cette occasion lui permettront de "recycler son capital" afin de poursuivre sa croissance dans son activité principale.

Ce pôle rassemblait (chiffres de juin 2017 toujours) 73 immeubles à appartements pesant 14% de la juste valeur du portefeuille. Ces bâtiments sont surtout localisés à Bruxelles.

Prime de 7% environ

Aedifica a en outre conclu un accord de principe avec un partenaire pour la vente (en une ou plusieurs phases) d’un maximum de 75% des actions (moins une) de la nouvelle filiale. La conclusion de cet accord est soumise  à des conditions suspensives d’usage dont une due diligence.

Le nom de ce partenaire ainsi que les détails financiers de l’opération n’ont pas été dévoilés. Le groupe immobilier précise toutefois que cette branche d’activités a été évaluée en tenant compte de la valeur comptable des actifs (en ce compris la juste valeur des immeubles) et d’une prime de portefeuille d’environ 7%. La signature des contrats définitifs et l’exécution d’une première phase de l’accord pourraient avoir lieu dans le courant du troisième trimestre.

Actuellement, le portefeuille global de la SIR pèse environ 1,7 milliard d’euros réparti sur trois pays: la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas. Sa capitalisation boursière atteignait 1,4 milliard d'euros fin avril.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect