Aedifica majore son offre sur la société finlandaise Hoivatilat

Aediffica, dont le CEO est Stefaan Gielens (photo), a décidé de relever le montant de son offre sur le finlandais Hoivatilat de 14,75 euros l’action à 16 euros. ©Thierry du Bois

En relevant son offre à 16 euros sur Hoivatilat, contre 14,75 euros avant, Aedifica a convaincu de gros actionnaires réticents au départ à apporter leurs actions à la SIR.

Aedifica ne lâche pas l’affaire, comme on dit communément. Elle veut acquérir la société finlandaise Hoivatilat via une offre publique d’acquisition actuellement en cours pour une valeur d’entreprise de 577 millions d’euros, dont 202 millions de dettes. Mais les rouages de la mécanique se sont quelque peu grippés.

Malgré le soutien du conseil d’administration et de la direction d’Hoivatilat, entre autres, la SIR a été confrontée à l’opposition de certains actionnaires importants de ce groupe spécialisé dans les maisons de repos et les crèches. Fin du mois de novembre, Aedifica avait déjà abaissé le seuil d’acceptation de cette offre de 90% minimum à 50% plus une action. Du coup, l’offre avait été prolongée jusqu’au 13 décembre inclus.

Clearance Capital apporte ses titres

Aujourd’hui, pour tenter de séduire les plus réticents, la société belge focalisée sur l’immobilier des soins de santé pour seniors a décidé de relever le montant de son offre qui passe de 14,75 euros l’action à 16 euros. Avec une nouvelle prolongation à la clé: la date-butoir est fixée désormais au 3 janvier.

Dans son communiqué, Aedifica signale avoir rallié à sa cause de nouveaux actionnaires importants au rang desquels figure Clearance Capital avec 8,6% du capital. Le gestionnaire d’actifs britannique s’était ouvertement déclaré opposé à l’OPA. "Nous sommes arrivés à la conclusion que l'offre ne reflétait pas la valeur et les perspectives uniques de croissance", avait-il indiqué il y a deux semaines.

Déjà 48,8% du capital pour Aedifica

La SIR précise que, désormais, le total des engagements irrévocables en faveur de l’offre représente environ 47,4% de l’ensemble des actions et des droits de vote en circulation. Aedifica détient déjà, par ailleurs, 1,4% des actions acquises en bourse.

Dès lors, Aedifica se dit confiante dans le fait que la condition relative à l’obtention d’au moins 50% des actions de Hoivatilat sera remplie.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés