Aedifica poursuit sa conquête de l'Europe du Nord

Aedifica se renforce sur le marché suédois des soins de santé.

Aedifica a mis la main, en Suède, sur 16 centres de soins résidentiels pour des personnes handicapées pour un montant total de 53 millions d'euros.

Deux semaines après avoir levé 286 millions d’euros via une augmentation de capital réalisée au prix de 102 euros par action – soit une décote de 4% vite effacée par l'évolution du cours de bourse - Aedifica poursuit son expansion européenne en renforçant sa présence en Suède.

On le sait, la SIR spécialisée dans l’immobilier de santé, et dont le portefeuille a franchi récemment la barre des 4 milliards d’euros, mène sa croissance tambour battant. Depuis le début de l’année, elle a annoncé une quinzaine d’investissements totalisant 527 millions d’euros, dont 326 millions ont déjà été réalisés.

Percée nordique

Aedifica a donc, cette fois, déposé ses valises dans les alentours de Stockholm où elle a mis la main sur un portefeuille de 16 centres de soins résidentiels pour des personnes handicapées. Prix de l’opération: 53 millions d’euros avec un rendement brut initial supérieur à 4,5%. Le portefeuille total dans ce pays s’élève désormais à 72 millions d’euros.

On se souviendra que fin 2019, la SIR a fait une percée en Europe du Nord en rachetant, pour plus de 400 millions d’euros, la société finlandaise Hoivatilat qui détient à la fois des maisons de repos et des crèches.

"C’est un pas important quand on sait que Hoivatilat veut croître via ses propres projets de développement sur ce marché."
Francesca Ferragina
Analyste chez ING

"Un pas important"

Cet investissement permettra à Hoivatilat d’accroître sa visibilité en Suède en développant des relations avec des opérateurs locaux et des municipalités, souligne Francesca Ferragina, d’ING ("acheter"; 115 euros). " C’est un pas important quand on sait que Hoivatilat veut croître via ses propres projets de développement sur ce marché."

De son côté, Wido Jongman, de KBC Securities ("acheter"; 122 euros), estime qu’Aedifica investit dans un produit de premier ordre dans un marché caractérisé par de faibles rendements. La transaction est légèrement dilutive, ajoute-t-il, mais, vu sa taille, elle n’a pas d’impact significatif sur ses estimations de bénéfice par action.

Oddo BHF ("acheter"), pour sa part, a relevé son objectif de cours passant de 115 euros à 123 euros.

Vu le rythme de ses investissements, Aedifica ne va pas rester très longtemps sans solliciter, à nouveau , le marché. C’est ce que pense Herman Van der Loos, de Degroof Petercam ("conserver"; 114 euros). En début de semaine,  il voyait une prochaine augmentation de capital fin 2021/début 2022. Sa préférence va à avril 2022 pour un montant de 460 millions d’euros.  

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés