Aedifica reste en mode croissance

Aedifica se targue d'avoir 454 sites en portefeuille. Près de 600 millions d'euros de nouveaux projets sont dans le pipeline.

La SIR Aedifica fait état de résultats en hausse pour son exercice annuel. Compte tenu des investissements déjà réalisés, elle ajuste son tir pour son exercice prolongé (1er juillet-31 décembre).

"Malgré la pandémie, Aedifica obtient à nouveau de bons résultats et le groupe a davantage renforcé sa position de référence sur le marché européen de l'immobilier de santé coté en bourse." L'optimisme est de mise auprès de la société immobilière régulée (SIR).

Pour l’exercice prolongé en cours, le groupe ajuste donc ses perspectives. Il vise désormais des revenus locatifs (1er juillet-31 décembre) de 257 millions pour un EPRA Earnings de 156 millions, soit 6,05 euros par action. "En raison de la pandémie de Covid-19, il convient d'être plus prudent que d'habitude quant aux perspectives", insiste-t-on toutefois chez Aedifica.

Pour rappel, les actionnaires d'Aedifica ont accepté en juin de prolonger l’exercice en cours - qui a débuté le 1er juillet 2019 - jusqu’au 31 décembre 2020 et de commencer chaque exercice suivant le 1er janvier et de le terminer le 31 décembre.

Bonne récolte

Au cours des douze mois clos fin juin, elle note une progression de 38% de ses revenus locatifs (163,4 millions d'euros).

"En raison de la pandémie de Covid-19, il convient d'être plus prudent que d'habitude quant aux perspectives."
Aedifica

L’EPRA Earnings a crû de 39 %, dépassant les 100 millions d'euros, soit 4 euros par action (+7 %). Le résultat net recule, lui, de 123 millions à 105 millions d'euros.

Année d'acquisitions

Rappelons qu'en novembre 2019, Aedifica (par l'intermédiaire de sa filiale finlandaise) lançait une OPA sur Hoivatilat Oyj, actif en Finlande et en Suède. Cette opération s'est conclue en janvier.

3,4
milliards €
Le patrimoine immobilier d'Aedifica s'élevait à 3,4 milliards d'euros fin juin (+45%).

Les investissements ont également été poursuivis en Allemagne: 55 sites pour quelque 527 millions d'euros.
Le patrimoine immobilier s'élevait fin juin à 3,4 milliards d'euros (+45 %). Il est composé de 454 sites répartis en 6 pays (Belgique, Royaume-Uni, Allemagne, Finlande, Pays-Bas et Suède) avec un taux d'occupation de 100% pour une durée résiduelle moyenne des baux de 20 ans.

Le groupe précise par ailleurs que 590 millions d'euros d’acquisitions, de projets de construction et de rénovation sont encore dans le pipeline. Le taux d’endettement s'établissait au 30 juin à 50,1 % . Aedifica peut toutefois atteindre un taux de 60%, selon son pacte bancaire. Cela signifie qu'elle disposerait d'une capacité financière de 357 à 893 millions d'euros.

Dividende

Aedifica distribuera pour les douze mois de l’exercice prolongé un dividende de 3 euros, soit une augmentation de 7 % par rapport au dividende de l’exercice 2018/2019. Un dividende brut de 1,60 euro par action est proposé pour la période du 1er juillet au 31 décembre.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés