AG Real Estate cède 6 sites logistiques à Prologis

Le secteur logistique est actuellement celui qui est le plus demandé en Belgique. ©BELGAIMAGE

Prologis, leader mondial en immobilier logistique, vient de boucler l’acquisition d'un portefeuille de six sites belges appartenant à AG Real Estate et situés à Liège, Beersel et Kontich. Il double ainsi son offre dans notre pays.

L’acquisition qui vient d’être bouclée avec AG Real Estate comprend 157.500 mètres carrés de halls logistiques. La transaction comprend également 8 hectares de terrain qui permettront le développement futur de 45.000 mètres carrés d’entrepôts.

Les installations de Liège-Herstal (Skechers), Beersel (DHL et Solucious) et Kontich (Carrefour) sont déjà louées à des clients actuels de l’acquéreur, qui gonfle ainsi d’un coup son offre et accélère sa croissance sur le marché belge. Un marché actuellement trop peu présent dans le portefeuille du fonds d’investissement US (San Francisco) spécialisé dans la gestion des entrepôts et des bâtiments logistiques. 

"La demande pour des halls de qualité situés à proximité des centres de consommation est actuellement en forte hausse. Et cette transaction est une étape importante dans notre stratégie d’expansion ciblant la Belgique", confirme Jack Geurtjens, directeur des transactions pour l’Europe du nord.   

Selon le dernier bilan semestriel de marché publié par JLL Belux, le volume de prise en occupation sur le segment logistique cette année atteignait déjà mi-juin 362.000 m², soit une hausse de +24% par rapport à 2019 (même date) et de +16% par rapport à la moyenne des 10 dernières années. Fait surprenant: pour l'instant, la Belgique fait nettement mieux que ses voisins directs. 

De son côté, Tatiana Posa (AG Real Estate) justifie la cession de ces actifs à un moment où leur valorisation n’a jamais été aussi haute, avec des rendements sous les 5%, en expliquant se concentrer dorénavant sur le partenariat structurel conclu récemment avec Heylen Group (Wim Heylen), un des plus importants investisseurs belges du secteur. "Cette transaction est un arbitrage programmé dans notre portefeuille et s’inscrit dans notre nouvelle approche stratégique", explique-t-elle. 

AG Real Estate se refuse pour l’instant à communiquer le montant de la vente et le rendement obtenu, affirmant être lié par une clause de confidentialité avec l’acquéreur. "Des montants circulent dans des magazines spécialisés, mais ils sont erronés", nous signale une source interne.

Le site de Beersel, en partie occupé par DHL (AG Real Estate). ©AG Real Estate

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés