Airbnb mis en demeure par Ben Weyts

©AFP

Le ministre flamand du Tourisme, Ben Weyts ne décolère pas. Il pointe une absence de transparence sur les logements effectivement mis en location via la plateforme Airbnb.

Le ministre flamand du Tourisme Ben Weyts (N-VA) en a assez qu'Airbnb refuse de partager les adresses des propriétés mises en location via sa plateforme. Il compte mettre l'entreprise en demeure, lit-on dans "Het Nieuwsblad". "Nous ne pouvons pas contrôler, par exemple, si les biens sont aux normes incendie", dit le ministre.

La mise en demeure d'Airbnb serait une première en Europe. "Nous donnons la possibilité à Airbnb de sortir d'une zone grise. Si elle refuse, ce sera le premier pas vers un procès."

L'agence flamande du tourisme sanctionne les propriétaires de biens mis en location sur Airbnb qui ne respectent pas les normes.

Depuis fin 2016, une ordonnance vise à mieux encadrer les locations Airbnb. L'Inspection économique a ainsi le droit d'effectuer des contrôles. Pour Bruxelles, cette réglementation a déjà abouti à 648 dossiers d'infraction, en grande partie pour non-enregistrement des hébergements touristiques.


Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés