Alides étend sa toile sur le quartier européen

L'ancienne façade en béton sera entièrement repensée, la structure maintenue. ©Alides

Après avoir lancé récemment avec succès les projets Copernicus et Oxygen, la société de promotion Alides (groupe Maes) vient d’acquérir un nouvel immeuble de bureaux dans la rue Joseph II.

L’Association européenne de libre-échange (AELE), l’EFTA Surveillance Authority (ESA) et le Financial Mechanism Office (FMO) avaient signé il y a près de 2 ans déjà un accord par lequel ces institutions proches de l’Union européenne deviendraient usufruitières de la totalité de l’immeuble de bureaux Quartz (ex-Arts 19H), entièrement reconstruit par son propriétaire, Cofinimmo, selon les plans de Polo Architects. L’accord prenait effet à la fin des travaux de construction, bouclés comme prévu l'été dernier. Le contrat d'usufruit a une durée de 15 ans.

L'immeuble Quartz, qui vient d'être reconstruit à l'angle de l'avenue des Arts et de la rue Joseph II, est la nouvelle adresse de l'Association européenne de libre-échange (AELE). ©COFINIMMO


L’immeuble anciennement occupé par l’AELE, qui jouxte la nouvelle adresse sur son versant Joseph II, est donc en passe d'être complètement vidé de ses occupants actuels, pour la plupart cantonnés chez eux pour l'instant. C’est le moment qui a été choisi par son propriétaire, le gestionnaire de fonds Patrizia, pour boucler sa mise en vente. Celle-ci vient d’être finalisée, a-t-on appris par l’acquéreur, la société flamande Alides.

Ce propriétaire, promoteur, gestionnaire et exploitant d’un portefeuille immobilier de plus en plus actif sur le quartier européen, a racheté le bâtiment sis aux n°12-14 pour le transformer de fond en comble, vu son âge et son état, tout en gardant la structure existante. Les murs offrent actuellement 2.567 m2 de bureaux et 35 places de parking.

Le quartier européen pour coeur de cible

Rikkert Leeman, le nouveau patron du bras de promotion immobilière du groupe gantois Maes. ©Alides

Avec cette nouvelle acquisition, Alides, le bras de promotion immobilière du puissant groupe familial gantois Maes, étend sa toile à Bruxelles. Après les projets Turnkey (square de Meeûs), Copernicus (rue de la Loi) et Oxygen (rue de Spa), la société renforce encore sa position sur le quartier européen. "Cet immeuble de bureaux présente un grand potentiel pour un réaménagement et une commercialisation en douceur. Son acquisition correspond donc exactement à notre stratégie actuelle et à notre profil hybride d’investisseur-développeur", précise Rikkert Leeman, le patron d’Alides.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés