Publicité

Allianz rachète l'immeuble Commerce 46 à Immobel pour 120 millions d'euros

Immobel a loué le bâtiment de 12 étages pour neuf ans à ING avant même le lancement des travaux. ©Office & Jaspers-Eyers Architects

Immobel vient de boucler, avec Allianz, la revente de l’immeuble de bureaux Commerce 46, actuellement en construction au cœur du quartier européen à Bruxelles.

À peine lancé, déjà vendu. Fin 2018, Immobel avait racheté l’immeuble faisant l’angle entre les rues Belliard et du Commerce, au cœur du quartier européen, à Michaël Ostlund. L'agence immobilière n’a guère traîné à tirer son bénéfice de cette classique opération de promotion immobilière à valeur ajoutée, transformant de vieux bureaux obsolètes en espace de travail durable.

L’immeuble entièrement rénové et constitué des trois volumes de taille variable sera livré à l’automne 2022.

Et cette semaine, Immobel a bouclé un contrat de vente avec l'assureur Allianz pour un montant qui avoisinerait, selon nos sources, les 120 millions d’euros. Voilà qui aura, bien sûr, un impact positif sur ses résultats annuels.

Outre l’emplacement et le repositionnement, le coup de maître d'Immobel est surtout d’avoir loué ce bâtiment de 12 étages (14.200 m²) pour neuf ans à ING avant même le lancement des travaux, il y a 13 mois.

Neutralité en CO2

L’immeuble entièrement rénové et constitué des trois volumes de taille variable sera livré à l’automne 2022. Il sera le fruit de l’expertise conjuguée des architectes d’Office (Kersten Geers et David van Severen) et de Jaspers-Eyers Architects.

La rareté de bâtiments de taille raisonnable et d’une telle qualité à Bruxelles a également motivé cette acquisition rapide.

La configuration en escalier de ces petits volumes à front d'autoroute urbaine vise à créer des espaces pour des jardins suspendus sur deux niveaux. Le volume inférieur offrira des espaces communs aux trois volumes. Les planchers à double hauteur permettront une vue translucide étendue depuis l’extérieur, à travers le bâtiment et dans le jardin à l'arrière.

Les trois volumes en escaliers à front d'autoroute urbaine. ©Office & Jaspers-Eyers Architects

"Le nouveau bâtiment sera neutre en CO2 grâce à l’utilisation  d’énergies respectueuses de l’environnement, comme la géothermie et les panneaux solaires. Il disposera de plusieurs zones végétalisées et tout y sera axé sur le bien-être des utilisateurs", promet Adel Yahia, le directeur opérationnel d’Immobel Belgique.

Double attrait pour Allianz

Pour Allianz Real Estate, le rendement locatif garanti par contrat de bail durant neuf ans au moins offre un gage de flux de trésorerie à long terme. La rareté de bâtiments de taille raisonnable et d’une telle qualité à Bruxelles a également motivé cette acquisition rapide, la demande des investisseurs dépassant largement l’offre.

Et le télétravail ne semble pas peser, pour l’instant, sur le marché des bureaux. On a d'ailleurs appris, cette semaine également, que les propriétaires sud-coréens des palais d'Egmont I et II avaient choisi de surfer, eux aussi, sur la vague actuelle. La revente des immeubles de bureaux (52.500 m² au total) abritant les SPF Affaires étrangères, rachetés à Cofinimmo il y a seulement trois ans et loués jusqu'en 2031 à la Régie des Bâtiments, pourrait atteindre, selon les spécialistes, la barre des 400 millions d'euros.

Le jardin intérieur, avec le restaurant réaménagé. ©Office & Jaspers-Eyers Architects

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés