Année faste pour VGP

Jan Van Geet, CEO de VGP

La société immobilière a doublé son bénéfice net et ce pour la deuxième année consécutive. Le marché allemand a été le principal moteur de la croissance de VGP.

Comme en 2013, VGP a vu sur l'année écoulée ses activités tourner à plein régime. Le spécialiste belge de l'immobilier semi-industriel a dégagé en 2014 un bénéfice net 49,4 millions d'euros contre 25 millions d'euros un an plus tôt.  

La demande, très soutenue dans tous les marchés où VGP est actif, a particulièrement augmenté au cours des six derniers mois de l'année, gardant même une cadence similaire en 2015.

L'Allemagne a encore joué le rôle de locomotive dans les activités de VGP avec une forte hausse des revenus locatifs. La société immobilière a renforcé sa présence outre-Rhin passant de 4 parcs immobiliers à 9. Au total, VGP a développé 10 nouveaux marchés, notamment en Europe de l'Est, pour un total de 132.645 m² de surface locative.

En 2014, le taux d'occupation des biens de VGP est légèrement descendu à 94% contre 96,9% en 2013.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés