APG entre au capital du belge Interparking

©Interparking

Le prestataire de pension néerlandais APG va acquérir une participation de 39% dans Interparking, un des principaux propriétaires et exploitants de parkings en Europe.

Depuis des mois, l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) était à la recherche d’un repreneur des parts (39%) qu’il détient dans la société belge Interparking, qui figure parmi les principaux propriétaires et exploitants de parkings en Europe avec un portefeuille de 949 sites de stationnement répartis dans 416 villes et 9 pays. Et les tractations se déroulaient dans le plus grand secret.

Ce mercredi matin, on a appris que c’est le prestataire de pension néerlandais APG, qui oeuvre pour environ 21.000 travailleurs et paie la pension d’une famille sur cinq aux Pays-Bas (4,6 millions de participants), qui reprendra finalement la part détenue depuis exactement 5 ans par la filiale luxembourgeoise de l’OIRPC (CPP Investment Board Europe Sàrl). De leur côté, les deux autres actionnaires, AG Real Estate (51%) et Parkimo (10%), conserveront leurs participations respectives dans le capital d’Interparking. La transaction, évaluée selon nous à plus de 550 millions d’euros (15 fois l'Ebitda), devrait être finalisée dans les prochains mois, quand les autorités de contrôle auront donné leur feu vert définitif. 

"Rentrées de cash et croissance solide"

Pour Patrick Kanters, qui gère les actifs d’APG, soit quelque 529 milliards d’actifs de pension dans différents secteurs (enseignement, pouvoirs publics, construction, etc.), Interparking s’appuie sur un business model durable, fort de son implantation européenne et d’un portefeuille diversifié. "Notre nouveau partenaire belge génère d’importantes rentrées de cash et affiche une croissance solide, que nous nous engageons à poursuivre aux côtés d’AG Real Estate et Parkimo", déclare-t-il à ce stade de la transaction qui doit encore être bouclée. 

De son côté, Scott Lawrence, le responsable des infrastructures à l’OIRPC, a rassuré sur les intentions de vente de cette dernière, rappelant qu’Interparking a constitué durant 5 ans une partie importante et intégrante de son portefeuille d’investissements en Europe.

Un actionnaire de référence rassurant

Enfin, pour Serge Fautré, le CEO d’AG Real Estate, voir un fonds de pension majeur remplacé par un autre au sein de l’actionnariat est rassurant sur le long terme. "APG s’inscrit parfaitement dans la stratégie de la société et renforce sa crédibilité à l’égard des nombreux pouvoirs publics locaux avec lesquels elle collabore", insiste-t-il. Même son de cloche du côté du CEO d’Interparking, Roland Cracco, plutôt satisfait de voir arriver au sein de son conseil d’Administration un actionnaire dont "la vision à long terme soutiendra la croissance durable d’Interparking dans l’intérêt de toutes ses parties prenantes: actionnaires, pouvoirs publics locaux, clients, mais aussi nos plus de 2.500 salariés".


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés