Befimmo met la Blue Tower en vitrine

©Thierry du Bois

Le groupe immobilier Befimmo va vendre la Blue Tower, l'immeuble de bureaux emblématique de l'avenue Louise à Bruxelles. Le cash qui en sera dégagé doit faciliter les investissements dans le Quartier Nord.

Diverses sources ont confirmé lors du salon de l'immobilier Mipim à Cannes que l'agent immobilier CBRE a été mandaté pour proposer la Blue Tower, l'une des tours de bureaux les plus connues à Bruxelles, sur le marché. Selon des spécialistes de l'immobilier, la vente pourrait générer 120 millions d'euros.

120
millions
Selon des spécialistes de l'immobilier, la vente pourrait générer 120 millions d'euros.

Befimmo se prépare à de lourds investissements et peut donc très bien utiliser le produit de cette vente. Le projet ZIN dans le quartier nord de Bruxelles, où seront notamment installés 3.800 fonctionnaires du gouvernement flamand, coûtera 365 millions d'euros. Et puis il y a l'autre projet de redéveloppement du Quatuor, d'une valeur de 157 millions d'euros. Pendant la période de réaménagement, ces sites ne génèrent aucun loyer. 

En vendant un immeuble de son portefeuille, Befimmo maintient ses dettes sous contrôle. Cela réduit la nécessité d'une augmentation de capital et facilite le maintien du dividende en attendant la relocation d'immeubles de bureaux en construction.

Morgan Stanley

Befimmo possède la tour de 24 étages située au bout de l'avenue Louise depuis 2013. Ce bâtiment datant de 1976 appartenait alors à la banque Morgan Stanley et représentait au moment de la transaction une valeur d'investissement de 78,5 millions euros. Depuis qu'il est propriétaire, Befimmo a investi 6 millions euros dans la rénovation.

"Si la vente se réalise, Befimmo peut réaliser une plus-value de 10 à 15 millions euros", estime Jan Opdecam de KBC Securities.

La Blue Tower et ses 29.000 m² est mise en location à toute une série de petites entreprises avec des baux classiques de 3,6 et 9 ans. Fin 2018, 20% des baux de la tour étaient vacants. Une série de contrats de location a récemment redescendu ce taux autour des 10%.

Le bâtiment est un des plus grands immeubles de bureaux dans le portefeuille de Befimmo, le seul dans le très prisé quartier Louise. L'avenue perd toutefois de son attrait, en raison principalement de son accessibilité difficile. Toutefois, sur le front de l'immobilier résidentiel, l'avenue Louise est un des quartier les plus chers de la capitale.

Avec les conditions de financement favorables actuellement aux achats immobiliers, les prix pour l'immobilier de bureau ont aussi atteint un niveau record. Le salon du Mipim à Cannes confirme l'engouement pour ce type de bien, d'autant plus qu'avec l'incertitude entourant le Brexit, les investisseurs préfèrent miser sur le continent plutôt que Londres.

Lire également

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content