Befimmo reçoit un avis favorable pour reconstruire les tours WTC

Le projet Zin, sur son versant arrière. ©51N4E & Jaspers-Eyers Architects

Il y a un an quasi jour pour jour, Befimmo avait reçu un avis favorable sous conditions pour transformer ses tours de bureaux WTC I et II en quartier de ville vertical. Cette fois, l’avis unanime délivré la Commission de concertation ouvre la voie vers l’octroi des permis.

L’emblématique projet ZIN, qui vise à reconstruire sur elles-mêmes les deux tours obsolètes du quartier nord, propriété de la société immobilière cotée Befimmo, est sur le point d’obtenir le feu vert de la Ville de Bruxelles. La Commission de concertation a en effet remis un avis unanime favorable à la dernière mouture revue et corrigée du projet.

L'intérieur végétalisé du rez. ©51N4E & Jaspers-Eyers Architects

Celle-ci prévoit désormais 82.809 m² de bureaux, 14.307 m² de logements (111 appartements), un hôtel de 16.000 m², 1.054 m² de commerce, un espace privatif accessible au public – la serre – d’une superficie de 2.251 m² et un important parking en sous-sol de 863 emplacements.

Avant de recevoir ses permis, Befimmo doit encore corriger, avec l’aide de ses architectes – les bureaux 51N4E et Jaspers-Eyers -  une poignée de détails techniques à la marge. Tout récemment, le projet a été primé par la Région bruxelloise et reçu le titre de "Bâtîment exemplaire" des mains du secrétaire d’Etat Pascal Smet (sp.a).

Pour rappel, la partie bureaux de l’immeuble deviendra à l’horizon 2023 le second siège bruxellois de la Communauté flamande (VAC II). Un contrat de bail de 18 ans ferme (reconductible) a été signé sous conditions avec le propriétaire des murs pour accueillir alors les services flamands actuellement logés dans les immeubles voisins Ellipse, Comte de Ferraris et Arenberg.

Le projet ZIN, côté boulevard, avec sa serre. ©51N4E & Jaspers-Eyers Architects

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect