Besix RED dévoile son projet namurois revu et corrigé

Les contours redessinés du complexe immobilier mixte, en bordure de la rue Borgnet. ©Jean-Paul Viguier Architectes

Mal ficelé au départ (2009), revendu, maintes fois redessiné, le projet immobilier Côté Verre, de plus en plus mixte, est à nouveau sur la table du conseil communal de la Ville de Namur mardi prochain.

Le collège communal de la Ville de Namur a pris connaissance il y a quelques jours déjà des nouveaux contours du futur périmètre de remembrement urbain (PRU) qui doit cadrer, sur le seuil de la gare de Namur, le futur projet mixte Côté Verre.

Repris depuis cinq ans et entièrement repensé par Besix RED, le projet était précédemment passé, depuis 2009 au moins, dans les mains de trois sociétés de promotion différentes.

Le complexe blanc bordant les voies de chemin de fer, surplombé par des appartements et des bureaux. ©Jean-Paul Viguier Architectes

Revu et corrigé à nouveau, ce dossier qui a déjà fait couler beaucoup d'encre sera à nouveau sur la table du conseil communal du 26 janvier prochain avant d'être transmis pour adoption provisoire au gouvernement wallon. Une conférence de presse a également été prévue ce jeudi.

Les escaliers verdurisés reliant le futur complexe au quartier avoisinant. ©Jean-Paul Viguier Architectes

Sans entrer dans le détail, on peut déjà annoncer que, dans le projet retouché par l'architecte français Jean-Paul Viguier (voir visuels), l'offre de surfaces commerciales est bien revue à la baisse, de 23.000 à 18.000 m². La superficie des bureaux est pour sa part limitée à 10.000 m² et la part laissée au logement se maintient à quelque 11.600 m².

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés