Cette immo au "potentiel énorme" a grimpé de 64% en deux ans

Shurgard est le leader européen du garde-meuble en libre accès. ©Wim Kempenaers

Pour KBC Securities qui a entamé le suivi de Shurgard avec un conseil d'achat, le potentiel de croissance de la société est énorme.

Pour investir dans l’immobilier, la Bourse de Bruxelles offre un éventail de premier choix. Il y a bien entendu les traditionnelles SIR qui permettent d’opter pour un créneau particulier comme les soins de santé (Aedifica, Care Property, Cofinimmo), les bureaux (Befimmo, Intervest), la logistique (WDP et Montea), les commerces (Qrf et Ascencio) et même les kots étudiants (Xior).

À côté de cela, on trouve également des promoteurs immobiliers comme Atenor ou Immobel, le propriétaire néerlandais du Woluwe Shopping (Eurocommercial) ou une entreprise à vocation sociale (Inclusio). Sans compter des holdings qui misent aussi sur la brique comme AvH, ou Bois Sauvage aux Etats-Unis et Texaf au Congo.

Poids lourd

Ce panorama ne serait pas (ou presque) complet sans mentionner VGP (logistique) et Shurgard . Très discret, le leader européen des garde-meubles en libre accès avec 243 centres dans 7 pays affiche pourtant une capitalisation boursière du même acabit que celle d’Aedifica et Cofinimmo qui font partie du Bel 20. Et il n’a pas à rougir de son parcours boursier. Depuis son entrée sur Euronext au prix de 23 euros en octobre 2018, son action a grimpé de 64%.

"Nous considérons Shurgard comme un acteur naturel de consolidation dans un marché fragmenté avec potentiel de croissance important."
Joachim Vansanten et Wido Jongman.
Analystes chez KBC Securities

Pour KBC Securities qui vient d’entamer le suivi de la valeur avec un conseil d’achat et un objectif de cours de 44 euros - le plus élevé parmi les dix brokers qui couvrent l’action -, le potentiel de croissance de la société reste "énorme". "Nous considérons Shurgard comme un acteur naturel de consolidation dans un marché fragmenté avec potentiel de croissance important. Le marché européen du self-stockage est toujours immature", estiment Joachim Vansanten et Wido Jongman. Sur le Vieux Continent, il est en moyenne 41 fois inférieur par habitant par rapport aux États-Unis et 3,2 inférieur comparé au Royaume-Uni.

Action défensive

44
euros
KBC Securites a fixé un objectif de cours de 44 euros pour l'action Shurgard.

Pour les analystes, plusieurs fondamentaux devraient soutenir la croissance future comme la progression de la population urbaine, l’enrichissement des ménages, le prix élevé des habitations et la mobilité. Ils estiment que Shurgard sera à même de concrétiser ses projets d’investissement actuels qui s’élèvent à 110 millions d’euros et tablent sur 100 millions d’investissements à la fois en 2022 et 2023.

Malgré son potentiel, les deux spécialistes assurent que Shurgard constitue une action défensive. "Le risque d’offre excédentaire est pratiquement nul et le Covid-19 semble n’avoir eu que peu d’impact." À cela s’ajoutent un taux d’occupation bien au-delà du niveau d’équilibre, un bilan solide comme le roc et un rendement attirant du dividende.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés