Cofinimmo démarre joliment 2019

Jean-Pierre Hanin, CEO de Cofinimmo ©David Plas

La société immobilière réglementée a publié un résultat net supérieur aux attentes pour le premier trimestre. Le taux d'occupation est également à nouveau en hausse. Cofinimmo confirme donc sa prévision de dividende brut à 5,60 euros par action ordinaire pour l’exercice 2019.

L'année 2019 a bien débuté pour Cofinimmo . Dans le courant du premier trimestre, la société immobilière réglementée (SIR) a concrétisé des réalisations dans différents sous-secteurs de l’immobilier de santé, tant en Belgique qu’en France ou aux Pays-Bas, ressort-il d'un communiqué

Cofinimmo confirme sa prévision de dividende brut à 5,60 euros par action ordinaire pour l’exercice 2019.

Dans le secteur des bureaux, le premier trimestre 2019 aura quant à lui été marqué par la conclusion d’un usufruit de 15 ans portant sur la totalité de l’immeuble Quartz actuellement en cours de redéveloppement dans le central business district de Bruxelles (‘CBD’). Parallèlement, Cofinimmo a procédé à la cession de l’immeuble Souverain 24 (pour lequel un compromis de vente sous seing privé avait été conclu fin 2018), situé dans la zone décentralisée de Bruxelles.

"Les nombreuses acquisitions récentes en immobilier de santé contribuent significativement à la performance du Groupe et compensent les effets de périmètres du premier trimestre de l’exercice 2018 dus à la conclusion de l’emphytéose sur les immeubles de bureaux Egmont I et II. De plus, nous avons continué à optimiser la qualité de notre portefeuille global par la livraison de projets de construction, d’extension ou de rénovation et en réalisant quelques cessions ciblées", a commenté Jean-Pierre Hanin, CEO de Cofinimmo.

Au final, le résultat net des activités clés – part du Groupe atteint 30 millions d'euros au 31 mars 2019, supérieur aux prévisions, contre 31 millions d'euros un an plus tôt, grâce aux effets de périmètres dus à la conclusion de l’emphytéose sur les immeubles de bureaux Egmont I et II. 

Sur la même période, la société enregistre des revenus locatifs brut en hausse de 4,9% (ou 1,9% à périmètre constant), tandis que sa marge d’exploitation augmente à 82,3%. Le taux d’occupation est également plus élevé que prévu et plafonne à 96% contre 95,8% au 31 décembre 2018.

En ce qui concerne la structure financière, Cofinimmo souligne que : 

  • Toutes les lignes de crédit échéant en 2019 ont déjà été refinancées
  • Le programme de billets de trésorerie a été étendu à 800 millions d'euros
  • Le coût moyen de la dette est en diminution à 1,6% (contre 1,9% au 31 décembre 2018)
  • Le ratio d’endettement s'élève à 42% (contre 43% au 31 décembre 2018)

Ces résultats permettent de confirmer la prévision de dividende pour l’exercice 2019 (5,60 euros brut par action ordinaire, en hausse par rapport à 2018).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect