Publicité

De grands chantiers commerciaux s'ouvriront dès 2011

Verviers, Namur, Louvain-la-Neuve, Bruxelles,…. Les futurs shopping-centers se bousculent dans les cartons.

Alors que la 16ème édition du MAPIC, rendez-vous annuel incontournable de l’immobilier commercial (promoteurs et enseignes) ferme ses portes ce vendredi à Cannes, que retiendra-t-on de la présence, toujours aussi massive, des opérateurs belges sur la Croisette?

Le hasard faisant parfois bien les choses, City Mall (ex-Foruminvest) a eu le grand plaisir d’apprendre sur la Côte d’Azur qu’il venait enfin de décrocher, après… huit années de tractation, un permis unique pour son projet verviétois "Au fil de l’Eau".

Très concrètement, ce chantier, selon Patric Huon, CEO de City Mall, devrait s’ouvrir à l’été 2011 sur les bords de la Vesdre, avec inauguration de ce nouveau centre commercial "cœur de ville" (23.500 m2 de surfaces commerciales avec une nonantaine de boutiques) programmée pour début 2014.

Le temps aussi pour le nouveau promoteur bruxellois City Mall, renforcé depuis peu par le partenariat avec Banimmo, de négocier auprès d’un pool bancaire (belge et étranger) les quelque 160 millions EUR requis, dès lors qu’une quarantaine de millions ont déjà été engagés à Verviers par l’ex-Foruminvest.

A Namur, près de la gare et à l’entrée de la rue de Fer, City Mall affine son programme de 20.000 m2 dont les demandes de permis ne seront toutefois introduites qu’en 2012 avec ouverture fin 2014.

Il faudra négocier ici, pour ce programme baptisé "le Côté Verre", une enveloppe d’investissement de l’ordre de 140 millions EUR.

Enfin, Patric Huon confirme que des études approfondies sont en cours pour un projet dans le centre de Malines, une décision définitive étant attendue "dans les prochains mois".

Extension de l’Esplanade

Chez Wilhelm & Co, ce Mapic fut l’occasion de dévoiler les premières "pré-esquisses" de l’extension du centre commercial de l’Esplanade à Louvain-la-Neuve.

Un travail confié à l’architecte Massimiliano Fuksas qui, pour près de 22.000 m2 de nouvelles surfaces de vente, envisage une sorte de "diamant taillé" (dixit le CEO Peter Wilhelm). Avec 9 à 10.000 m2 de bureaux sur les toits du bâti actuel, le projet porterait les surfaces commerciales totales de l’Esplanade à près de 75.000 m²! En première analyse, un budget de l’ordre de 100 millions EUR serait nécessaire, l’ouverture de cette extension n’étant pas envisagée avec trois ans.

Les négociations doivent d’ailleurs encore s’ouvrir avec le propriétaire actuel du centre commercial qu’est le groupe français Klepierre, Wilhelm & Co ayant conservé toutes les surfaces de parking.

Au passage, Peter Wilhelm a balayé à Cannes toute difficulté financière, réfutant la moindre tension avec son banquier KBC "avec qui je viens de renégocier, à sa demande, mes lignes de financement".

Pour Médiacité, Wilhelm reste ouvert à toute forme de partenariat "mais je resterai majoritaire", la piste des certificats immobiliers "étant une solution parmi d’autres" souligne encore le promoteur.

"Under the Sky" à Laeken

Chez Equilis, pôle immobilier du groupe Mestagh, on cachait mal sa fierté d’exposer la maquette du programme "Under the Sky" (le long du Canal près du Pont Van Praet) sur le stand de la Région de Bruxelles Capitale.

Quatre ans déjà que le groupe carolo détient là 4 Ha en propriété pour y ériger un nouveau pôle commercial et de loisirs.

Un projet de 180 millions EUR comprenant 34.000 m2 de surfaces commerciales et 6.000 m2 de "loisirs".

Les demandes de permis seront déposées l’été 2011 avec ouverture des commerces, supposant un petit millier d’emplois à créer, fin 2013.

"Un timing idéal" concède le développeur Olivier Weets, qui connaît aussi, à près de 2km en amont sur le même Canal, le programme commercial "U Place" (60.000 m2), porté à bout de bras par la Région Flamande! Et cela, sans parler des développements commerciaux projetés (études en cours) par la ville de Bruxelles sur le plateau du Heysel.

Une véritable course contre la montre est donc engagée dans cette partie de l’agglomération bruxelloise.

Hugo Leblud, à Cannes

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés