Des Belges construisent le plus grand hôpital de France

©Bloom for Art&Build-Pargade

Les architectes belges d’Art & Build ont reçu l’approbation du maître d’ouvrage du futur CHU de Nantes. Cet ensemble sera le plus grand chantier hospitalier de France, peut-être même d’Europe.

La préparation aura demandé plus d’un an de travail, mais cette fois, le processus est réellement engagé: les architectes belges d’Art & Build, associés pour la circonstance à Pargade Architectes (Paris), ont reçu vendredi passé l’approbation du maître d’ouvrage du futur CHU de Nantes sur l’avant-projet de ce qui sera le plus grand chantier hospitalier de France, peut-être même d’Europe.

L’appel d’offres européen avait été lancé en janvier 2014. Une vingtaine de bureaux d’architectes avaient répondu, quatre seulement ont été sélectionnés en juillet de l’an passé, deux français, un néerlandais et les Belges d’Art & Build, qui l’ont finalement emporté à l’unanimité du jury, "ce qui est assez rare", souligne Charlotte Pijcke, qui a géré le dossier depuis l’antenne parisienne d’Art & Build. Entre fin 2014 et juin 2015, il a fallu négocier les détails du contrat.

Hôpital universitaire

Le futur CHU de Nantes est bien sûr un centre hospitalier universitaire (1.400 lits et 6.000 étudiants et chercheurs en médecine), mais "c’est surtout un quartier hospitalo-universitaire", explique Charlotte Pijcke. Les autorités locales ont exigé que l’ensemble des bâtiments soient séparés par des avenues dans le double but d’amener un maximum de lumière et de favoriser l’accès du site aux Nantais, "même ceux qui n’ont rien à voir avec l’hôpital et qui, par exemple, souhaitent se rendre au bord de la Loire", dit encore Charlotte Pijcke. Le futur CHU, qui regroupera trois institutions hospitalières locales, sera en effet érigé sur une île enserrée par la Loire.

530 millions d’euros

Avec un budget de construction de 530 millions d’euros hors taxes et honoraires et une dépense totale qui frise le milliard, le CHU de Nantes sera le plus grand centre hospitalier de France (225.000 m²) et probablement le plus grand chantier du genre en Europe.

Il se caractérise par une conception en constellation autour d’un bâtiment central regroupant les urgences, le bloc opératoire et l’imagerie médicale. Tous les bâtiments périphériques "ont été conçus pour pouvoir éventuellement changer d’affectation plus tard", ajoute Charlotte Pijcke. Les travaux démarreront en 2018 pour se terminer en 2025.

Détail piquant, Charlotte Pijcke a eu l’agréable surprise de découvrir que le dossier urbanistique du site avait été conçu par des Belges, à savoir le Pr Marcel Smet (KULeuven) et l’urbaniste Annemie Depuydt (atelier uapS).

©Art & Build Architectes / Pargade Architectes

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés