Des terrasses extérieures aménagées dans les centres commerciaux

Au moins cinq centres commerciaux situés en Wallonie et en Flandre seront visés par la mesure dès lundi 8 juin.

Dans les arrangements "win-win" - ou plutôt de limitation des pertes à deux - négociés sur le tas entre propriétaires et locataires de centres commerciaux, Wereldhave semblait un des plus durs à lâcher du lest. Il vient de lancer une mesure de soutien originale à l'attention de ses enseignes horeca, durement et longuement touchées par le confinement.

Dès lundi, le secteur horeca – du moins les commerces qui ont pu tenir le coup en apnée durant 3 mois – rouvre le volet. Avec la quasi-obligation d’étendre, si l'infrastructure le permet, les terrasses pour atteindre un nombre de tables suffisant pour survivre et compenser les distanciations requises. Les pouvoirs publics avaient déjà obtempéré, poussés dans le dos par les fédérations de commerçants, en faveur d'une extension provisoire de ces terrasses sur l’espace public. Après la capitale, Charleroi a notamment validé jeudi l'entrée en vigueur de la zone 30 au centre-villle et l'adoption d'une trentaine de dossiers d'extension ou de création de terrasses. Aujourd'hui, c'est Huy qui suit le mouvement.

51
Cafés et restaurants
C'est le nombre d'enseignes horeca qui, rien que dans les centres commerciaux gérés par Wereldhave, pourront disposer d'espace gratuit durant trois mois au moins.

Et dans la foulée, les propriétaires de centres commerciaux retroussent également leurs manches pour donner un peu d’oxygène à leurs locataires les plus touchés par le confinement, qui représentent environ 15% de l’offre. Plus exactement Wereldhave, le premier à annoncer que les cafés et restaurants actifs dans ses centres commerciaux disposeront de 2.000 m² d’espaces supplémentaires gratuits pour étendre leur périmètre de travail habituel - amputé de moitié au moins par les consignes de sécurité sanitaire. 

Au Shopping Bastions à Tournai, l'espace couvert ne manque pas pour accueillir en terrasse les clients déconfinés dès lundi 8 juin.

51 commerces situés dans 5 centres commerciaux en Wallonie (Belle-Île à Liège, Bastions à Tournai et Shopping Nivelles) et en Flandre (Ring Shopping à Courtrai, Shopping1 à Genk) sont concernés. Dès lundi et durant 3 mois, ils disposeront gratuitement de ces espaces pour y dresser des tables supplémentaires.

Aménagement compris

"Mais nous n’obligeons personne. C'est laissé à l'appréciation de chaque commerçant concerné, bien sûr", précise Ine Beeterens (Wereldhave Belgium). Cette dernière s’engage en outre à fournir l’aménagement des espaces concernés aux locataires qui adhèrent au projet. A cet effet, Wereldhave a fait appel à l’entreprise qui a conçu la zone VIP du festival Rock Werchter. 

Pour accompagner les nouvelles mesures de contrôle (tracing) imposées par les pouvoirs publics, Wereldhave propose aussi à tous ses locataires visés un compte sur la plateforme de réservation en ligne Resengo et prendra à sa charge les frais d’installation. Cette plateforme permettra aux clients de réserver une table à distance.

A notre connaissance, il s'agit du seul gestionnaire de centres commerciaux à avoir pris pour l'instant pareilles mesures. Mais la concurrence, poussée dans le dos par ses locataires aux abois et en manque cruel d'espace, pourrait lui emboîter le pas. 

L'initiative prise par Wereldhave concerne des espaces commerciaux intérieurs comme extérieurs, selon les opportunités et l'emplacement des enseignes horeca visées. Ici, une terrasse extérieure au Shopping Nivelles.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés