Publicité

Emakina opte également pour les murs rénovés de l’ex-Royale belge

Le programme introduit selon les plans des bureaux d’architecture Caruso-St John, Bovenbouw Architectuur et DDS+ prévoit notamment un hôtel de 212 chambre ©Caruso St john Architects

Et de trois! Emakina est la troisième société à signer pour occuper, dès 2023, les murs bientôt rénovés de l'immeuble Souverain 25, à l'entrée de Boitsfort.

Après la banque privée Puilaetco et le cabinet d’avocats Claeys & Engels, un troisième locataire belge vient déjà de signer pour s’installer derrière les vitres fumées bientôt rénovées de l’immeuble Souverain 25. Il s’agit de l’agence de digital business Emakina, qui déménagera en 2023 au rez et au 1er étage du siège de l’ex-Royale Belge revisité et quittera alors ses bureaux actuels de la rue de Middelbourg. Sur les conseils de BNP Paribas Real Estate, l’entreprise y a réservé 3.000 m2 sur base d’un montant au mètre carré avoisinant 200 euros par an.

50%
des espaces de bureaux
Avec cette troisième prise en location confirmée, plus de la moitié des espaces dédiés aux bureaux après transformations est déjà virtuellement remplie.

Grâce à ces trois prises en location rapides, les promoteurs associés du projet (Cores Development / Urbicoon / Foresite-Ape) ont déjà prérempli la moitié des quelque 21.000 m2 d’espaces de bureaux disponibles dans le futur complexe mixte, à l’enquête publique jusqu'au vendredi 14 mai. La commission de concertation est fixée au 8 juin prochain.

Pour rappel, le programme introduit selon les plans des bureaux d’architecture Caruso-St John, Bovenbouw Architectuur et DDS+ prévoit également un hôtel de 212 chambres, un centre sportif, un centre de conférences, un vaste restaurant avec terrasses et piscine en plein air et 443 places de stationnement en sous-sol.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés