Publicité

Ghelamco développe une technologie pour protéger les bureaux contre les virus

Le Warsaw Hub, premier grand complexe mixte de Varsovie à être équipé de la technologie anti-virus.

En partenariat avec l'université de Varsovie, le Belge Ghelamco a mis au point une technologie qui permet aux bâtiments de passer si besoin en "mode dit pandémique", rapporte le site d'information polonais The First News.

Le promoteur immobilier belge Ghelamco, leader sur le marché des bureaux en Pologne, a commencé à introduire dans ses nouveaux immeubles-tours au cœur de Varsovie des "solutions technologiques de pointe" pour aider les occupants à s'adapter à l'environnement pandémique. À cet effet, il équipera ses bâtiments d'une technologie qui "leur permettra de passer immédiatement en mode dit pandémique", dès que la situation sanitaire l’impose. 

"Aujourd'hui, la sécurité est devenue plus que jamais une priorité absolue lors du choix d'un immeuble de bureaux."
Jeroen van der Toolen
Ghelamco

"Aujourd'hui, la sécurité est devenue plus que jamais une priorité absolue lors du choix d'un immeuble de bureaux", explique Jeroen van der Toolen, le directeur général pour l'Europe centrale et orientale chez Ghelamco. "Nous avons donc rapidement répondu au nouveau besoin du marché, qui est de protéger les locataires de bureaux et leurs employés contre le coronavirus et son impact. En collaboration avec nos partenaires, nous avons donc développé toute une série de solutions technologiques de pointe qui sont déjà mises en œuvre dans nos immeubles les plus récents, comme les complexes Warsaw HUB et Warsaw UNIT." 

La Warsaw Unit, une tour de bureaux qui vient de sortir de terre au centre de Varsovie. Personnel et visiteurs ne s'y croiseront plus en mode "pandémie".

C'est avec l'aide de scientifiques de la Faculté des services du bâtiment, de l'ingénierie hydraulique et environnementale de l'Université de technologie de Varsovie que l'entreprise belge a rapidement mis au point une série de solutions pour renforcer techniquement la sécurité du personnel. En mode pandémie, par exemple, les systèmes de climatisation n'utiliseront que de l'air frais, pour éviter de faire circuler de l'air contaminé.

Dans les premiers complexes de bureaux déjà ciblés, des lampes UV seront installées dans les ascenseurs (les lampes seront activées dans la cabine en mode veille) et dans les systèmes de climatisation. "Cela assurera la désinfection de l'air, car le rayonnement UV est biocide et tue rapidement et efficacement les micro-organismes et les virus", détaille le directeur général. 

Les autres étapes comprennent notamment un système d'entrée sans contact entre le personnel et les invités. 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés