Publicité

Helora, premier réseau hospitalier intégré wallon

Un des nouveaux projets hospitaliers du Groupe Jolimont, désormais intégré au réseau Helora. ©Groupe Jolimont

Ce mardi, le pôle hospitalier Jolimont, le CHU Tivoli et le CHU Ambroise Paré ont officiellement constitué leur réseau hospitalier, baptisé Helora.

Réunis ce mardi pour annoncer la fusion, les partenaires privés fondateurs de Helora se targuent d’avoir mis en place un réseau hospitalier qui va bien plus loin que la réforme initiée en 2019 par Maggie De Block (Open-VLD), alors ministre fédérale de la Santé publique. Pour rappel, cette réforme administrative visait la constitution de 25 réseaux hospitaliers, répartis sur le territoire belge.

"Helora sera donc bien le premier réseau intégré des 8 prévus en Wallonie et couvrira un bassin de soins représentant plus de 755.000 habitants répartis sur deux provinces. À terme, les trois institutions qui le composent n’en feront plus qu’une", promettent de concert Bernard Coulie, Marc Barvais et Yves Smeets, respectivement présidents du Groupe Jolimont et des CHU Ambroise Paré et CHU Tivoli. Selon eux, le réseau intégré constitué des trois entités permettra de répondre largement aux objectifs de la réforme. "Cette mutualisation de nos compétences renforcera la médecine de demain par le déploiement de moyens humains, techniques et financiers mutualisés", assurent-ils.

Les différents sites du réseau Helora, répartis sur les provinces de Hainaut et de Brabant wallon. ©Helora

9.700
collaborateurs
C'est le total des emplois actuels additionnés au sein des trois entités hospitalières fusionnées.

Établie sur plus de 40 communes dans la région de Mons, du Borinage, du Centre, de l’Ouest du Brabant Wallon et de la Thudinie, la nouvelle association tripode permettra de maintenir sur le territoire l’ensemble des agréments ou programmes de soins nécessaires. Elle réunira 8 sites hospitaliers, plus de 8.500 collaborateurs et plus de 1.200 médecins et kinés indépendants.

Sur le plan administratif, la représentativité des trois parties sera assurée dans chaque organe de gestion (assemblée générale, conseil d’administration, etc.), le processus décisionnel ayant été balisé pour assurer à l’avenir le respect et l’écoute de chaque institution, notamment en matière de pérennité des emplois actuels.

D’ailleurs, assurent les trois patrons, les équipes médicales des différentes institutions collaborent déjà avec succès depuis de nombreuses années sur des prises en charge et sur la mutualisation de leurs processus dans un esprit de complémentarité.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés