Inclusio: un portefeuille immobilier appelé à grandir rapidement

Xavier Mertens (à gauche) et Marc Brisack, les CEO sortant et entrant d'Inclusio, étaient réunis pour sonner la cloche le 10 décembre dernier. ©Tim Dirven

Fin 2020, Inclusio pesait 129 millions d’euros et affichait des revenus locatifs en hausse de 191%. Il a 7 projets en développement dans le pipeline.

Inclusio est une société immobilière de niche qui a pour cible (actifs) des logements à loyer abordable ou social. Depuis décembre dernier, elle a également reçu son agréation pour faire partir du club des SIR (Sociétés immobilières réglementées) belges, en y ajoutant la vocation sociale au caractère lucratif.

"La société dispose encore d’une capacité d’investissement de près de 135 millions d’euros avant d’atteindre un taux d’endettement de 50%."

Son portefeuille d’immeubles de placement en exploitation est actuellement valorisé à 129,2 millions d’euros. En croissance - lente jusqu’ici vu sa cible très spécifique -, il comprenait fin 2020 639 logements dits "à loyer abordable", dont 148 sont réservés à une population fragilisée ayant besoin d’accompagnement ou de supports de différents types et 64 à des personnes en situation de handicap. La majorité de son portefeuille est opérée par des AIS (agences immobilières sociales) agréées.

Développements en cours

Parmi les dernières acquisitions significatives, réparties de Verviers à Bredene, on pointera, notamment, l’entrée en exploitation, en juin 2020, du Domaine des Étangs (route de Lennik à Anderlecht) où 106 logements ont été donnés en gestion à trois AIS locales.

Marc Brisack, le nouveau CEO, annonce également 7 projets de développement en cours pour un budget global avoisinant 34 millions d’euros. Parmi les plus importants, on citera deux reconversions d’immeubles de bureaux en Région bruxelloise. La première (rue du Pavillon à Schaerbeek) sera convertie en 41 logements à loyer abordable et la seconde (avenue des Pléiades à Woluwe-Saint-Lambert) en 79 logements, également à loyer abordable.

+191%
Les revenus locatifs d'Inclusion ne s’élèvent encore qu’à 4,6 millions d’euros, mais sont en progression de 191% sur un an.

Ces reconversions – et les suivantes – bénéficieront de l’IPO avec augmentation de capital de 60 millions d’euros réalisée avec succès fin 2020. Le taux d’endettement plancher – sous la barre des 10% - est particulièrement révélateur de la marge disponible pour d’autres acquisitions ou développements lancés dans les prochains mois. "La société dispose encore d’une capacité d’investissement de près de 135 millions d’euros avant d’atteindre un taux d’endettement de 50%", précise d'ailleurs le CEO.

Revenus locatifs

Les revenus locatifs consolidés affichés au terme de l’exercice 2020 de la jeune SIR sont révélateurs de sa taille et de sa croissance: ils ne s’élèvent encore qu’à 4,6 millions d’euros, mais sont en progression de 191% sur un an. Le rendement locatif brut moyen du portefeuille en opération est de 4,26%, en pourcentage de la juste valeur, pour un taux d’occupation de 96%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés