L'ex-siège de l'Inami converti en complexe résidentiel

Le projet déposé prévoit la rénovation lourde de la majeure partie des immeubles concernés. ©Cushman&Wakefield

Une des parties de l'ex-siège de l'Inami à Woluwe-Saint-Pierre a été acquise par Belfius Insurance. Associé à BPI Real Estate et Burco, Belfius Immo reconvertira cette barre d'un autre âge en logements et bureaux.

Belfius Immo, BPI Real Estate et Burco, la triade BBB en charge du futur développement, a déposé les demandes de permis d'urbanisme et d'environnement en décembre dernier, sur la base des plans conçus par Assar Architects.

Le projet déposé prévoit la rénovation lourde de la majeure partie des immeubles concernés, avec un accent particulier porté sur les principes de circularité et la démolition-reconstruction pour une petite partie du développement.

Une bonne partie de la structure en béton existante sera conservée et entièrement rhabillée. ©Assar Architects

"La localisation exceptionnelle constitue une opportunité unique de mettre sur le marché un projet mixte composé d'appartements et de bureaux. En fonction des délais de procédure de permis, une pré-commercialisation pourrait déjà être envisagée cette année", préviennent les porteurs de projet.

Trois projets pour un même site

L'immeuble de l'Inami acquis par Belfius Insurance offre une superficie proche de 12.000 m² bordant l'avenue de Tervueren et la rue du Collège Saint-Michel. Le bâti existant fera l'objet d'une rénovation lourde, la majeure partie de la structure en béton étant maintenue en vue de sa reconversion en 52 logements et 2 espaces de bureaux. Les sous-sols seront rénovés et offriront 104 emplacements de parking.

83
logements
Le nouveau projet mixte conçu par Assar Architects comprend 83 appartements de standing.

Le bâtiment central, baptisé "Le Loft", sera reconditionné en vue d'offrir des espaces de bureaux divisibles, avec l'aménagement d'une toiture verte intensive.

Les jardins en intérieur d'îlot. ©Assar Architects

Quant à l'intérieur d'îlot, accessible depuis le porche d'entrée du Tervuren Square, il sera aménagé en un espace d'agrément comprenant une promenade verte et trois jardins privatifs. À front de rue, la zone de recul sera aménagée dans le même esprit.

N'étant pas compatible avec les critères du futur projet, le bâtiment sis rue du Collège Saint-Michel fera pour sa part l'objet d'une démolition-reconstruction. Il comprendra 31 logements.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés