Publicité
Publicité

L'immobilier haut de gamme entre pénurie et hausse des prix

La crise sanitaire a eu le même effet sur l'immobilier de prestige que sur le marché du logement en général. Dans la capitale, les biens négociés sous la barre des 2 millions voient leur prix gonfler de 10% en moyenne.