Publicité

La Louvière tire la prise du projet Strada

Redessiné à plusieurs reprises, le projet devait l'être encore vu les effets du confinement et l'évolution des priorités depuis 10 ans. ©Wilhelm & Co

Chronique d’une mort annoncée depuis des années déjà: la ville de La Louvière a décidé de mettre fin au projet La Strada, porté avec remous depuis 2008 en coeur de ville par le groupe Wilhelm & Co.

La ville a tranché, unilatéralement: les instances communales louviéroises, appuyées par leurs services juridiques, estiment le marché caduc et y mettent un terme définitif. Et pour tenter de sortir enfin de l’ornière qui se creuse depuis plus de 10 ans déjà avec le promoteur immobilier Wilhelm&Co, le Collège communal va lancer une consultation populaire visant à recadrer un projet d'aménagement de l’énorme chancre industriel qui occupe un partie du cœur de ville:  l'ancien site des Faïenceries Boch et ses alentours.

16
hectares
C'est la superficie urbaine à réaménager qui est bloquée depuis le début des transactions entre ville et promoteur immobilier, soit depuis 13 ans au moins.

Selon les autorités communales, le projet de la Strada est donc définitivement mort et enterré. Le motif: la dernière version du projet présenté par Wilhelm&Co visant à réanimer par un projet de nouveau quartier mixte la friche urbaine de 16 hectares ne correspond plus du tout au marché initial, notamment en termes de logements ou de commerces, a fait savoir le bourgmestre local hier.

Selon Jacques Gobert (PS), dont les divergences de vue avec le patron de Wilhelm&Co, Peter Wilhelm, ne datent pas d’hier, les conséquences juridiques de ce constat sont que le marché public doit prendre fin avec effet immédiat. "Nous n'avions pas le choix. C'est un constat qui s'impose sur la base de faits juridiques. Nos avocats ont été très clairs sur le sujet. Il ne s'agit donc ni d'une stratégie, ni d'une affaire personnelle contre Wilhelm&Co", a-t-il insisté, ajoutant vouloir sortir de l’ornière sans plus tarder et consulter les premiers intéressés – les Louviérois – pour cadrer un projet d'aménagement "qui tienne compte des réalités socio-économiques de la région du Centre ainsi que des besoins actuels de La Louvière".

Chez Wilhelm&Co, on dit avoir pris note de la décision entérinée hier par le Conseil communal louviérois. Et on veut pouvoir analyser en détail cette décision avant de réagir. A suivre donc.

Le projet mixte incluait notamment un pôle muséal et culturel. ©Wilhelm & Co

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés