La rénovation du Casino de Knokke tombe à l'eau

©doc

Le projet de l'architecte américain dévoilé en 2005 ne verra pas le jour à cause de la conjoncture économique, affirme le bourgmestre de la ville.

Le projet de nouveau casino à Knokke tel qu’il a été présenté au milieu de la décennie précédente par Léopold Lippens, le bourgmestre de la station balnéaire, ne verra jamais le jour. "La conjoncture économique n’est plus la même. L’idée était de construire un nouveau casino sans que cela ne coûte un seul euro à la commune. Ce ne pourra être le cas", a encore dit le bourgmestre lors d’une conférence de presse. Et d’ajouter : "nous présenterons un nouveau projet dans six mois ".

Eté 2005, Léopold Lippens entendait résolument faire entrer sa ville dans le club très sélect des cités balnéaires qui comptent. Il avançait alors un projet audacieux pour son casino et transformer le lieu en un "autre" bâtiment qui compte en Belgique, après ... l'Atomium.

Un concours d'architecte plus tard, Knokke travaillait avec le bureau new-yorkais Steven Holl Architects. Le projet retenu sera celui d'un bateau à la voilure surplombant l'actuel casino. Quant au bâtiment de ce dernier, il n'aurait pas été démoli que du contraire. Il aurait retrouvé sa splendeur des années 30.

Enfin, Steven Holl avait imaginé, à l'arrière de l'actuel casino, une sorte de rampe en pente douce qui fera le lien avec la Réserve et qui comprendra des salles de jeu et un centre de congrès de 500 places, ainsi qu'un parking souterrain équipé d'un système de stockage automatique des voitures, un peu comme dans un entrepôt.

Ce projet avait certes déclenché une levée de boucliers. La tour "poreuse" de 100 m de haut en forme de voile risquait de créer une ombre gigantesque sur les immeubles voisins – c’était la thèse du comité de quartier " Buurtcasino " - et le coût de l’opération, 125 millions d'euros, n'avait rien arrangé.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés