La Tour des Finances vendue pour 1,2 milliard d'euros

C'est un consortium coréen mené par Meritz Securities qui a mis la main sur les 133.000 m² de bureaux qu'offre la Tour des Finances. ©IMAGEGLOBE

La vente de l'emblématique gratte-ciel bruxellois au groupe financier coréen Meritz a été bouclée ce lundi matin. Il s'agit de la plus importante transaction immobilière jamais réalisée sur le sol belge.

La Tour des Finances a un nouveau propriétaire en la personne du groupe coréen Meritz.

Comme nous l'annoncions en décembre dernier, un véhicule financier belge baptisé Tour des Finances avait été créé par le groupe immobilier londonien The Valesco Group. Le but de l'opération était de placer la Tour des Finances dans cette société d’investissement institutionnelle à capital fixe (FIIS). Il restait encore quelques détails à régler pour boucler la vente du plus gros actif immobilier bruxellois. 

Les vendeurs, soit le promoteur néerlandais Breevast, ont été conseillés pour cette transaction par le courtier CBRE. L'acheteur, Meritz, a de son côté été assisté par le Groupe Valesco, un gestionnaire de placements immobiliers londonien, et AIP Asset Management, un gestionnaire d'actifs avec un siège social à Séoul. Cushman & Wakefield a également conseillé Valesco et Meritz dans l’acquisition du bien. 

Pour le patron de Breevast, Henk Brouwer, "cette transaction réussie reflète l'intérêt international croissant pour les projets de revitalisation urbaine à grande échelle". 

De 311 millions d'euros à 1,2 milliard

Selon l'agence Bloomberg, la vente a été réalisée pour un montant de 1,2 milliard d'euros. Le prix d'achat représente un rendement de 4,85%.

Les acheteurs ont notamment obtenu les financements d'un consortium de prêteurs constitué de l'assureur Allianz, LGIM, SMBC et Bayern LB. Les quatre sociétés accordent ainsi un prêt senior de 720 millions d'euros à Valesco. 

L'actif, occupé principalement par le SPF Finances, avait été acquis par le promoteur néerlandais Breevast en 2001 pour 311 millions d’euros

Cette opération de vente et de cession-bail comprenait une rénovation et un réaménagement complets, y compris un vaste programme de désamiantage du plus grand immeuble de bureaux indépendants de Belgique couvrant 36 étages. Les travaux, commencés en 2005, ont duré plus de 3 ans et ont coûté 325 millions d'euros. Actuellement, le montant du loyer annuel dépasse 50 millions.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect