La tour Victoria rénovée est entièrement pré-louée

Les travaux de rhabillage des murs dépiautés de la tour Victoria battent leur plein pour l'instant. ©Keen / 51N4E

Square Victoria Regina à Saint-Josse, l’ex-tour IBM ne sera totalement rénovée que dans un an. Mais elle est déjà entièrement réservée par ses futurs occupants.

L’ex-tour de bureaux qui trône en contrebas du Botanique, square Victoria Regina, est un repère dans le paysage vertical bruxellois depuis un demi-siècle. Occupée notamment par la firme IBM puis par la Police fédérale, elle a été rachetée en 2019 à Banco Santander – pour être dépiautée et remise sur le marché - par Downtown Real Estate et Baltissimmo (groupe Baltisse), deux jeunes entreprises de promotion immobilière qui montent et n’en sont pas à leur coup d’essai en commun.

Leur transformation de l’immeuble Seven avait, avec ses airs de ne pas y toucher, été une réussite dans le genre, tant dans le repositionnement des murs concernés que dans le rendement obtenu à la revente de ceux-ci. L'immeuble obsolète avait été racheté à Triuva (actuellement Patrizia) environ 10 millions d'euros... pour être revendu après transformation 90 millions d'euros à HSBC (taux de 3.75%). Les lieux sont actuellement très énergétiquement occupés par Luminus, la Vreg (Régulateur Energie flamand), D.A.S. et deux cabinets ministériels flamands (Matthias Diependaele et Zuhal Demir).

Rebelote au quartier Nord

La tour mixte bouclera la future promenade verte bientôt redessinée à travers tout le Pentagone bruxellois. ©Keen / 51N4E Architects

Les maîtres d’ouvrage ont ici aussi patiemment repensé les lieux sous forme de projet mixte vertical, en incluant dans le nouveau programme des espaces de bureaux, mais aussi de l’horeca et du coworking. Le tout a été dessiné par le bureau d’architectes 51N4E.

198
Chambres
Le nouvel hôtel bruxellois de la jeune marque The Hoxton offrira près de 200 chambres d'ici l'an prochain.

La partie bureaux (8.500 m²) est aujourd’hui totalement pré-louée, sur la base d’un bail long terme, au groupe international de marketing et de communication WPP, qui installera dans ce nouveau campus toutes ses filiales actuellement dispersées dans les 19 communes bruxelloises afin  d’y activer son “new way of working”.

Sur l’autre versant de la tour, le groupe hôtelier Ennismore fera son entrée en Belgique en y ouvrant sa 11e adresse de la marque The Hoxton avec un boutique hôtel de 198 chambres doté d'un rooftop bar et restaurant logé au 22e étage de la tour requinquée. Ennismore logera également à la même adresse sa nouvelle enseigne de coworking “Working From”. L’espace dédié offrira pas moins de 700 postes de travail flexibles répartis sur 5.500 m².

"Ennismore s’est toujours installé dans des quartiers urbains complexes qu’ils ont à chaque fois pu redynamiser grâce à leur approche innovante et intégrée."
Alexander Steyns
Downtown Real Estate

"Ennismore s’est toujours installé dans des quartiers urbains complexes qu’ils ont à chaque fois pu redynamiser grâce à leur approche innovante et intégrée. Un bel exemple de réussite à leur actif est le quartier de Shoreditch à Londres: il était totalement méconnu avant l’arrivée du Hoxton et est devenu, depuis, le quartier le plus ‘trendy’ de la City. On espère que l’histoire va se répéter dans le haut du quartier Nord…", explique Alexander Steyns (Downtown Real Estate).

Pour le jeune promoteur qui, depuis 2017, fait de la réanimation de lieux urbains improbables sa carte de visite, le fait d’héberger une mixité bien jaugée d’occupants différents dans un projet de reconversion audacieux est gage de réussite par ces temps chahutés. "La diversité de fonctions choisie et offerte n’est pas qu’un souhait urbanistique. Elle est aussi une requête des occupants, qui veulent rompre avec l’idée qui associe le bureau à un lieu de travail à 100%", ajoute-t-il.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés