Le château de l'Opus Dei est à (re) vendre

©Renaissance properties

Le prince Stéphane de Lobkowicz qui a acheté le château de Dongelberg à l’Opus Dei vient de le remettre en vente. D’une superficie de 3.000 m2, il compte 20 chambres.

Envie de connaître la vie de château? Ceci devrait vous intéresser. Après l’avoir acheté à l’Opus Dei, le prince Stéphane de Lobkowicz vend le château de Dongelberg (Jodoigne). Si l’annonce vous tente, vous noterez tout de même que l’Opus Dei conserve les dépendances (où il organise des séminaires) et que le prince de Lobkowicz garderait bien l’étang du domaine.

Le château, construit en 1865 par le baron Ozy de Zegwaart, a été racheté par l’ONE à la sortie de la Première Guerre mondiale avant de passer aux mains de l’Opus Dei au début des années 80. Les anciennes écuries ont alors été transformées et servent encore aujourd’hui de lieu de séminaire pour cette institution de l’Eglise catholique. Le château, lui, a été laissé à l’abandon depuis cette époque.

Pendant près de 40 ans, le château de Dongelberg a été à l’abandon.

À la fin de l’année 2018, l’Opus Dei a signifié son intention de mettre le château en vente au prix de 950.000 euros. D’après nos informations, l’homme d’affaires Stéphan Jourdain, alors très actif dans ce secteur de l’immobilier, a remis deux offres, toutes deux refusées. Interrogé sur ce point, Stéphan Jourdain, qui a revendu sa société immobilière, n’a pas "souhaité commenter des rumeurs".

C’est finalement le prince Stéphane de Lobkowicz qui a emporté la mise après quelques difficultés avec l’Opus Dei qui a voulu renégocier différentes clauses du contrat. Il a même fallu appeler le baron Claude de Villenfagne (proche de l’organisation religieuse et renvoyé en correctionnelle en France dans le dossier Anhyp) pour organiser une médiation. Soit. Stéphane de Lobkowicz, que nous avons contacté, confirme l’opération. Il a mis le château en vente, mais si aucun amateur ne mord à l’hameçon, il pourrait transformer les lieux en appartements ou en une résidence pour seniors. "Il s’agit d’une propriété allongée, je revends le château et la maison qui se trouve devant. Je garde l’étang", nous a déclaré le nouveau propriétaire. Avant de faire une offre, sachez tout de même que le château s’étend sur 3.000 m2 et qu’il compte 20 chambres.

©Renaissance properties
©Renaissance properties
©Renaissance properties
©Renaissance properties
©Renaissance properties
©Renaissance properties
©Renaissance properties
©Renaissance properties

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés