mon argent

Le confinement relance les demandes de permis de bâtir

Depuis janvier, les demandes de permis repartent. Ici, un petit lotissement à Belgrade (Namur). En ville, le moindre terrain devient hors de prix. ©Thomas&Piron Habitat

Alors que la pénurie d’offres de logements tant sur le marché du neuf que de l’occasion fait anormalement monter les prix, les demandes de permis repartent en flèche.

Statbel, l'office belge de statistique, vient de publier les premiers chiffres relatifs aux permis de bâtir en  2021 (mois de janvier). Malgré l’absence de salon Batibouw en présentiel, ceux-ci sont repartis à la hausse, tout particulièrement au sud du pays.

+11%
de permis délivrés en un mois
En janvier 2021, les projets neufs lancés en Wallonie sont repartis à la hausse, sous la pression de la demande. Il est grand temps: l'offre sur le marché est exsangue et les prix surchauffent.

À échelle nationale, 2.502 permis pour des nouveaux bâtiments résidentiels ont été délivrés en janvier dernier. Par rapport à décembre 2020, cela représente une augmentation de +4,6%.  

C’est en Région flamande que sont localisés la majorité de ces nouveaux projets. 1.896 permis de bâtir y ont été octroyés pour la construction de bâtiments résidentiels, soit une hausse de +3%.  

Mais c’est en Wallonie qu’on enregistre la hausse mensuelle relative la plus significative: le nombre de permis de bâtir octroyés pour la construction de bâtiments résidentiels y a progressé de +11% (597 bâtiments).

Dans la capitale, on frôle l’électro-cardiogramme plat avec 9 permis octroyés en janvier.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés