Publicité

Le nouveau QG bruxellois de PwC est déjà vendu

Logé à Diegem, non loin de Brussels Airport et juste à côté de l'hôtel Van der Valk, l'immeuble loué par PwC dispose de neuf terrasses. ©Ghelamco

Ghelamco vient de vendre pour 132 millions d'euros le nouveau siège bruxellois de PwC, toujours en construction à Riyad Capital, un puissant investisseur saoudien.

Et un de plus pour Ghelamco, qui vient de boucler en un temps record la vente du campus PwC. L'acquéreur, représenté par Lanesbrook, est le bras d'investissement de la banque Riyad, la plus grande institution financière en termes de capital en Arabie Saoudite. Celle-ci a déboursé la modique somme de 132 millions d'euros. Cette rentrée financière offre un rendement de l'ordre de 4,7% et permettra à Ghelamco d'étendre encore son portefeuille de projets en développement.

75%
de l'immeuble
L'immeuble vendu est entièrement loué à la société de services professionnels PwC Belgium (75%, bail de 15 ans) et à l’enseigne de coworking MeetDistrict, créée par Ghelamco.

L'immeuble de bureaux, conçu par Assar Architects, offre une surface totale de bureaux de 30.000 mètres carrés répartie sur 11 étages et pas moins de 9 terrasses en toiture, totalisant 3.741 m2 supplémentaires d'espaces de vie. Il dispose également, pour ses occupants, d’un ratio parking devenu rare à Bruxelles, avec 760 places de stationnement.

Il est entièrement loué à la société de services professionnels PwC Belgium (75%, bail de 15 ans) et à l’enseigne de coworking MeetDistrict, créée par Ghelamco.

Timing rapide

C’est cette pré-location menée tambour battant qui a permis à Cushman & Wakefield (C&W), conseil à la vente pour Ghelamco, de boucler l’opération dans ce timing et à ce montant exemplaires pour son client.

Selon Andy Lemmens (C&W), vu le taux de vacance proche de zéro sur le segment des immeubles de bureaux bruxellois de grade A, la qualité de ce produit neuf représentait une opportunité unique pour les acteurs internationaux les plus réactifs, locataires comme acquéreurs.

Toutes les bonnes cases étaient cochées

Lanesbrook, dont c’est la première acquisition pour compte de tiers sur le marché belge, assure de son côté que des actifs immobiliers neufs de qualité avec des profils de revenus sûrs continuent d'attirer des capitaux institutionnels et représentent une couverture contre les types de risques rencontrés en 2020 dans le chef de certains locataires moins solides.

"Nous sommes fortement engagés dans cette zone de Bruxelles. D’autres projets y sont déjà sur les rails".
Michael Gheysens
Directeur général Ghelamco Belgique

"Un tout nouveau siège social pour une marque mondiale est juste le type d'actif dans lequel nous cherchons généralement à investir. Et cet actif bruxellois a coché toutes les bonnes cases pour nous, notre client et nos prêteurs", résume Naseer Aka, associé directeur chez Lanesbrook.

Pour Michael Gheysens, le directeur général de Ghelamco Belgique, le succès commercial rencontré par le nouveau campus PwC n’est qu’un épisode qui en appelle déjà d’autres: "Nous sommes fortement engagés dans cette zone stratégique périphérique de Bruxelles et d’autres projets y sont déjà sur les rails", ajoute-t-il.

Bientôt construit juste à côté du QG de PwC, le projet The Wings accueillera un hôtel Hilton Gardens. ©Assar Architects

Il s'agit notamment du projet The Wings, conçu également par Assar Architects et dont les travaux ont déjà débuté, juste à côté du siège de PwC. "Je peux d'ailleurs déjà annoncer, poursuit Michael Gheysens, un premier accord (bail locatif) avec le groupe hôtelier Naos, qui y exploitera un Hilton Garden de 250 chambres sur 12.500m²".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés