Le portefeuille bruxellois de Generali racheté par Patrizia Immobilien

©A2RC Architects

La compagnie d'assurance italienne a mis sur le marché une partie significative de son portefeuille immobilier belge. Aux dernières nouvelles, c'est le gestionnaire de fonds immoblilier allemand Patrizia qui emporte la mise. Le montant de la transaction avoisine 180 millions d'euros.

De source bien informée, il se confirme que c’est le gestionnaire d’investissement allemand Patrizia Immobilien qui met finalement la main sur le portefeuille immobilier bruxellois affiché à la vente par le bras immobilier de Generali Belgium. La troisième compagnie d'assurance au niveau mondial - derrière Allianz et Axa - a récemment lancé un arbitrage de taille sur son portefeuille historique européen. En septembre dernier, Athora Holding, qui a racheté Generali en avril 2018 pour 550 millions d'euros environ, avait déjà conclu un accord de taille avec l’allemand Commerz Real scellant la revente d’un portefeuille de 49 actifs situés en Allemagne, pour un montant facial de 2,5 milliards d’euros.

La cession programmée du portefeuille belge concerné, sur le marché depuis plus d’un an déjà, pourrait pour sa part rapporter quelque 200 millions d’euros. L’actif principal est la tour sise au 149 de l’avenue Louise (27.500 m²), sur laquelle un projet de rénovation est toujours pendant. Mais le portefeuille cédé inclut également trois autres immeubles de bureaux bruxellois - le Souverain 100 (Auderghem), le Triomphe 172 (idem, Delta) et La Hulpe 187 (Watermael-Boitsfort) – ainsi que deux actifs logés en province.

Goldman Sachs coiffée sur le fil

©A2RC Architects

Pour la dernière phase de négociation exclusive, Patrizia restait en lice avec la banque d’affaires US Goldman Sachs, coiffée sur le fil. L’acheteur retenu est très présent sur le marché immobilier bruxellois ces derniers mois. Dans le cadre d’une transaction paneuropéenne, Patrizia agit pour l’instant à la vente sur quatre actifs bruxellois. Le gestionnaire d’investissement immobilier allemand est notamment en phase de due diligence pour la cession de l’immeuble de bureaux Guimard 7, dans le quartier européen. Mais Patrizia est également positionné à l’achat pour d’autres clients. Le volume global de ses opérations actuellement en phase d’aboutissement avoisine les 300 millions d’euros.

De son côté, Generali Belgium restera encore propriétaire de plusieurs actifs bruxellois, dont un immeuble de bureaux place Sainte-Gudule; et deux autres, idéalement logés rue de la Loi et rue Montoyer.

©A2RC Architects

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés