Le président d'Immobel, Marnix Galle, reprend aussi la fonction de CEO

L'actuel président d'Immobel, Marnix Galle, endossera, à partir du 1er juillet et temporairement, le costume de CEO du groupe. ©Emy Elleboog

Changement de cap chez Immobel, qui renouvelle de fond en comble son comité de direction. L’été sera sans doute chaud en prises de décisions stratégiques pour la société cotée à la Bourse de Bruxelles depuis 1863.

La nouvelle est tombée ce mardi en fin d’après-midi sans que rien n'ait filtré: l’actuel CEO d’Immobel quittera le groupe dès samedi prochain. Alexander Hodac, qui a été avec Marnix Galle l’architecte de la transition de la plus ancienne société immobilière belge cotée suite à sa fusion avec Allfin il y a juste trois ans, fait ses caisses et relèvera d’autres défis professionnels dès la rentrée, conformément aux engagements pris à son arrivée.

Dès le 1er juillet, c'est Marnix Galle, l'actuel président exécutif du conseil d'administration, qui reprendra également la fonction de CEO du groupe. "Je remercie très chaleureusement Alexander pour les efforts qu’il a déployés en tant que CEO au sein d’Immobel", déclare l'intéressé, selon la formule consacrée. Avant d'ajouter: "Les chiffres de ces 4 dernières années parlent d’eux-mêmes: entre 2015 et 2018, le chiffre d'affaires du groupe est passé de 103 millions à 371 millions d’euros (après fusion avec Allfin, NDLR) ; le résultat net est passé de 0,7 millions à 56,8 millions d’euros et la capitalisation boursière de 174 millions à 590 millions d’euros."

Nouveaux pilotes tous azimuts

Au-delà de ce changement de pilote, la démarche stratégique soutenue par Marnix Galle et son CA est de renforcer sans plus tarder les équipes de direction par pays - chacun avec son propre bilan séparé, à commencer par la France et l’Allemagne, où de nouveaux CEO seront désignés avant l’automne pour renforcer l’expansion internationale en cours.

Marnix Galle clarifie la stratégie en cours de finalisation: "Ces derniers mois, nous avons affiné notre trajectoire de gouvernance et de gestion des ressources humaines pour nous adapter au mieux aux prochaines étapes de notre croissance. Et nous avons pu attirer à cet effet des talents de premier plan sur le marché international. Dans les prochaines semaines, plusieurs recrutements – toujours en cours de finalisation - vont être validés." Plus concrètement, le nouveau CEO pour les activités françaises prendra ses fonctions début septembre et son homologue pour les activités allemandes le suivra un mois plus tard.

Mais plus largement, ce sont les comités exécutifs et d'investissement qui sont solidement remaniés et renforcés. Au comité exécutif, Johan Bohets, ancien chief risk officer et membre exécutif du conseil d’administration de Dexia, a déjà rejoint le poste de pilotage d’Immobel la semaine dernière en tant que general counsel. Filip Depaz, ancien COO et membre du conseil d’administration de la société NN Insurance Belgium, la rejoindra dès le 1er août en tant que COO. Et Alexis Prevot, senior portfolio manager chez Adia (Abu Dhabi Investment Authority), un des plus puissants fonds souverains à l’échelle de la planète, fera de même en tant que CIO un mois plus tard.

Le comité d’investissement sera pour sa part renforcé lui aussi par des membres externes spécialisés, ne siégeant pas au conseil d'administration. Piet Vercruysse, déjà en place, y est ainsi rejoint par un autre membre externe : Thierry Vanden Hende, ancien managing director pour la Russie chez Morgan Stanley Real Estate Fund.

Enfin, Marnix Galle profite de cette première sortie médiatique estivale de taille pour confirmer que ses métiers existants sont sur la bonne voie et performants. Il dit attendre "avec impatience" de présenter ses chiffres du premier semestre 2019 aux actionnaires et leur donne déjà rendez-vous le 19 septembre prochain.

©Immobel


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect