Le nouveau QG de l'administration bruxelloise est connu

©Ghelamco

L’administration bruxelloise doit se trouver un nouveau QG. La SPRB a retenu la Tour Silver. Le Gouvernement doit encore officialiser ce choix qui laissera des traces.

Le verdict doit encore être officialisé par le Gouvernement bruxellois; mais il se confirme de source sûre que le Service public bruxellois (SPRB) a retenu la Tour Silver, développée par Ghelamco dans le quartier Nord, pour y loger l’administration régionale les 18 prochaines années au moins.

Les deux autres candidats en lice ont été renvoyés à leurs études par courrier. Ils ont été officiellement prévenus que leur offre ne correspondait pas aux critères du cahier des charges. "Le Gouvernement bruxellois a décidé d’attribuer à Ghelamco le marché que nous avions lancé. Au final, il ne restait qu’un seul projet qui remplissait les conditions fixes", confirmait vendredi soir au forceps Christian Lamouline, le secrétaire général du SPRB. 

Deux appels d'offres

Contrairement à ce qui s’était passé lors du premier appel d’offres, aucun des concurrents évincés ne bronchera, préférant ne pas se mettre à dos les autorités régionales pour les prochains dossiers et projets condamnés à passer par les fourches caudines des autorités publiques.

Pour rappel, Befimmo avait introduit un recours en extrême urgence auprès du Conseil d’Etat contre un premier avis de prospection immobilière (API) jugé bancal et partial. L’arrêt du Conseil d’Etat avait d’ailleurs donné raison au plaignant, estimant que le marché visé devait être requalifié en marché public de travaux, obligeant au passage la Région bruxelloise à revoir sa copie en perdant plusieurs précieux mois dans l’aventure.

"J’accueille cette décision comme une opportunité de repartir sur de bonnes bases. On peut remettre en cause la qualité de la procédure et aussi la manière dont le dossier a été traité sur le fond en termes d’ambitions: quel signal va-ton donner avec la prochaine adresse de la Région?", avait alors commenté à chaud le Maître architecte, Kristiaan Borret.

©Ghelamco

Une réaction restée lettre morte: le second appel d’offres, quasi un copié-collé du premier, est en effet passé comme une lettre à la poste, faute de combattants. Et, comme tout le monde le prédisait depuis la première heure, c'est la Silver Tower de Ghelamco, qui pousse place Saint-Lazare à Saint-Josse pour l’instant, qui emporte la timbale. Le contrat est évalué à 150 millions d’euros.

Technique "Up & Down"

Pour livrer la tour de bureaux de 137 mètres de haut dans les temps impartis (fin 2020) et y déménager les quelque 2.000 agents, dont la plupart sont actuellement logés dans le City Center voisin (propriété d’AG Real Estate sise de l’autre côté du boulevard), on a mis le turbo ces derniers mois et on a revu les plans en supprimant certains étages. L’entreprise de construction CIT Blaton a même mis en œuvre une nouvelle technique "Up & Down" permettant de construire simultanément vers le bas (fondation) et vers le haut, histoire de rattraper le temps perdu.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect