Le siège bruxellois d’Euroclear mis en vente

Le siège bruxellois d'Euroclear, bientôt transformé en profondeur comme son voisin. ©Atelier d'architecture de Genval / ELD Partnership

Cela se bouscule au portillon dans le quartier nord. Alors qu’on apprend la mise à l’étalage des tours Proximus, Euroclear, lui aussi, programme la revente des murs de son QG du boulevard Albert II voisin.

Sans doute mieux situé et de dimension plus raisonnable pour un acquéreur potentiel que le QG voisin de Proximus, celui du prestataire de services financiers Euroclear, logé au n°1 du boulevard Albert II à Saint-Josse, est lui aussi mis en vente.

Construit au début des années 1990 et baptisé alors Tour Baudouin, l’immeuble monofonctionnel de 36.500 m2 est l'un des plus visibles de la petite ceinture. Il est toujours propriété conjointe de l’occupant des lieux et d’AXA, réunis au sein de la société Calar-Cabesa Partners, maître de l’ouvrage initial.

La formule la plus réaliste sur la table est celle d’un sale & leaseback, Euroclear souhaitant, contrairement à Proximus dont ce serait le second choix, rester dans les lieux. Les propriétaires misent sur une transaction autour de 170 millions d’euros.

Telenet déménage aussi

La structure du complexe de bureaux permet une reconversion en logements dans un quartier en pleine mutation. ©Atelier d'architecture de Genval / Samyn & Partners

Comme si un vent commun soufflait sur les murs des opérateurs télécom belges, Telenet, lui aussi, vient de quitter son QG bruxellois. L’immeuble Neerveld 105-107, dont il était le principal locataire jusque fin 2020, vient d’être revendu par GLL Real Estate Partners au promoteur immobilier Eaglestone pour un montant avoisinant les 30 millions d’euros. Il sera reconverti en appartements. Après avoir planché sur plusieurs relocalisations à et autour de Bruxelles, Telenet a finalement anticipé son déménagement vers la Liersesteenweg à Malines, où il a récemment déplacé son siège social.

Monopoly pour Eaglestone

Après avoir acquis il y a juste deux ans le Woluwe Atrium (Neerveld 101-103, 13.000 m²), transformé depuis en 136 appartements, celui-ci poursuit donc son petit bonhomme de chemin un pas plus loin. Offrant davantage encore de potentiel que son voisin, le Twin House se compose de deux immeubles de bureaux offant une surface totale de 16.500 m² (répartie sur 7 niveaux) et 200 emplacements de parking en sous-sol. Eaglestone y prévoit un important programme de reconversion en logements sans modifier la structure existante. Le montant total de l’investissement - travaux compris - s’élève à environ 55 millions d’euros.

Tout en limitant l’impact environnemental, ce programme simplifie les procédures administratives d’octroi de permis, particulièrement complexes et lentes en Région bruxelloise. La conception du futur projet, dont le bureau d’architecture sera désigné prochainement, proposera majoritairement des appartements (+-200) et quelques surfaces d’équipement ou de bureaux. La livraison est prévue en 2024.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés