Les avocats de Loyens & Loeff s'offrent une vaste terrasse avec vue sur le Cinquantenaire

©Binst Architects

Depuis une semaine, le cabinet d’avocats Loyens & Loeff a pris ses nouveaux quartiers derrière la nouvelle façade du 2 de l’avenue de Tervueren à Etterbeek. Un déménagement stratégique dans des bureaux entièrement rénovés par AG Real Estate, affirme la direction.

Décidément, ça déménage ferme pour l’instant dans les cabinets d’avocats. Alors que Baker & McKenzie prépare son départ de l’avenue Louise (immeuble Generali revendu et bientôt transformé) vers la place Rogier (Manhattan Center), Loyens & Loeff vient d’achever sa transhumance du vieux Neerveld 101 (Woluwe-Saint-Lambert) vers ses bureaux flambants neufs bordant le parc du Cinquantenaire à Mérode.

Rénovation lourde certifiée

L’immeuble Tervueren II, que ses équipes ont achevé de rejoindre le 17 juin dernier, a fait l’objet d’une rénovation lourde, tant au niveau architectural (Binst Architects) que sur le plan des installations techniques et des finitions. Seul le squelette en béton a été conservé par AG Real Estate avant transformations, pour atteindre une certification BREEEAM (Building Research Establishment’s Environmental Assessment Method) "très bon".

Aujourd’hui, l’immeuble, toujours propriété de AG Real Estate, offre 9.500 m² répartis sur 8 étages et deux niveaux en sous-sol. La terrasse située au dernier étage offre une vue imprenable sur le Cinquantenaire. Pour disposer de la totalité de l'immeuble, la direction a signé un contrat de bail locatif avec le propriétaire sur base d'un montant de 215 euros/m²/an (loyer économique, sans gratuités).

Mais Loyens & Loeff, soucieux de s’offrir une nouvelle carte de visite susceptible de fidéliser et d'attirer les talents, a poussé le bouchon plus loin: des choix stratégiques en faveur de matériaux écologiques et d’une gestion raisonnée de l’eau et de l’énergie ont été planifiés lors de cette rénovation de fond en comble, pour permettre au quotidien le tri sélectif des déchets, l’élimination maximale des plastiques et un entretien sans apport de produits nocifs, remplacés par des bio-organismes.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect