Les Liégeois de Sodaphi à l'assaut de la "physiothérapie 4.0"

©Getty Images/Picture Press RM

Le groupe devient partenaire des managers flamands de Curam Domi. L'objectif est de mettre sur pied une quinzaine de centres de physiothérapie dernier cri en Belgique.

Le groupe Sodaphi d'Alexandre Dallemagne vient de signer un accord pour entrer dans le projet Curam Domi des managers Rudy Mattheus et Cindy Jonckman, apprend L'Echo.

Comme le groupe est déjà actif dans le domaine de la santé, "il était naturel de s'associer à ce projet".
Alexandre Dallemagne
CEO de Sodaphi

Actif dans l'immobilier (essentiellement santé et tourisme), l'événementiel, la formula E, ou encore l'investissement à impact, le groupe basé à Beaufays fait de la sorte sa première incursion en Flandre. Comme le groupe est déjà actif dans le domaine de la santé, "il était naturel de s'associer à ce projet", entend-on chez Sodaphi.

Il faut dire que Curam Domi a des ambitions. La société veut ouvrir 15 centres de physiothérapie "4.0" à court terme en Belgique, comprenez dans les 5 ans.

A la pointe du progrès

Au cœur de la démarche de Curam Domi, la volonté de "démarrer rapidement la rééducation que ce soit après un accident ou une maladie". Il s'agit de patients "ayant une perte (temporaire) de la fonction physique (hémorragie cérébrale, oncologie...), une affection neurologique, une déficience orthopédique, un besoin de rééducation suite au Covid-19… et désirant une réintégration rapide avec une qualité de vie maximale".

Curam Domi utilise des techniques dernier cri pour permettre aux patients, petits et grands, de refaire rapidement les gestes de la vie courante que ce soit marcher, utiliser une chaise ou monter en voiture par exemple. L'idée est aussi pour Curam Domi de réaliser cette rééducation dans des centres qui se distinguent de l'univers hospitalier tout en travaillant avec des universités et des entreprises innovantes.

Les physiothérapeutes utilisent de nouveaux outils pour accompagner les patients, par exemple en les faisant évoluer dans un environnement "anti-chute" qui permet une autonomisation des patients et une rééducation plus rapide.

15
centres de revalidation
L'objectif est d'arriver rapidement à 15 centres en Belgique pour couvrir 8% des besoins de physiothérapie.

Sodaphi devient le partenaire immobilier du projet et reprend 80% de l'immobilier à son compte. Avec 15 centres de 850 à 1.000 m² chacun, Curam Domi pourrait à terme répondre à 8% des besoins nationaux dans son domaine.

Bientôt en Wallonie

Fidèle à son habitude, Dallemagne s'associe à des managers dans lesquels il croit. "Rudy est actif tant dans le monde hospitalier que des maisons de soins, des fonds d’investissement à orientation médicale et de différentes start-ups. Cindy, kinésithérapeute de formation possède une solide expérience de directrice de maisons de soins et de rédactrice de revues liées à la santé", communique-t-il.

Le premier centre en dur de physiothérapie de Curam Domi verra le jour à Halen et sera suivi d'un deuxième centre à Vilvoorde. Un projet de premier centre en Wallonie sera ensuite rapidement étudié.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés