Publicité

Les tours Proximus seront redessinées par Immobel

D'ici 2026, une des tours reconverties sera essentiellement dédiée à Proximus. L'autre sera à usage mixte et accueillera logement, hôtel, commerces et équipements collectifs. ©Wouter Van Vooren

Immobel redessinera le siège de Proximus au Quartier Nord. L'opérateur télécom reprendra en location une partie de l'immeuble qui comprendra aussi des logements.

Depuis mercredi, les dés sont jetés. C'est Immobel qui redessinera le siège de Proximus, . Certains n'hésitent pas à dire que les dés étaient pipés depuis le début. Et que la procédure d'appel d'offres, qui avait retenu trois candidats avant l'été, comptait pour du beurre. "C'est un peu comme si les Francs Borains jouaient la Coupe contre le Bayern Munich...", lâche un avocat.

40%
de logements
Le projet plébiscité devrait servir de mètre étalon pour reconvertir, d’ici à 2026, les deux tours en un complexe mixte comprenant 40% de logements.

Mais d'autres observateurs, très proches du dossier, assurent que David, alias Downtown Real Estate, soutenu financièrement par les sociétés gantoises Baltisse et Straco, a fait vaciller jusqu'au bout Goliath. Que le pré-projet des premiers respectait davantage le cahier des charges, les plans particuliers des communes concernées (Saint-Josse et Schaerbeek) et les recommandations du maître architecte bruxellois.

Au final, c'est donc bien Immobel et le projet dessiné par les bureaux d'architectes Neutelings Riedijk (NL) et Jaspers-Eyers (B) qui ont été plébiscités par le comité exécutif du propriétaire actuel pour racheter et redévelopper les quelque 100.000 mètres carrés de bureaux répartis sur 28 étages des tours emblématiques, culminant à plus de 100 mètres de haut et construites en 1994-1996 par le bureau Jaspers-Eyers.

Une épreuve du projet lauréat. De mauvaise qualité, mais c'est la seule qui circule. Chez Immobel, on se refuse à diffuser des visuels en renvoyant aux clauses de confidentialité fixées par contrat avec Proximus. ©Neutelings Riedijk + Jaspers-Eyers Architects

Complexe mixte

Le projet plébiscité devrait servir de mètre étalon pour reconvertir, d’ici à 2026, les deux tours, baptisées Pléiades à l'origine, en un complexe mixte comprenant une tour de bureaux essentiellement dédiée à Proximus pour y reloger son personnel dans un tout nouvel environnement de travail et l'autre à usage mixte, essentiellement composée de logements, d'équipements collectifs, d'un hôtel et de commerces au rez.

On pensait que Proximus confirmerait officiellement son choix le 29 octobre, avec ses résultats trimestriels. Il n'en est rien.

Le troisième candidat restant en lice, Whitewood (associé à Oaktree Capital et Macan Development), avait été mis hors-jeu voici plus d'un mois déjà au motif que son projet, très végétalisé et dessiné par l'architecte français de renom Jean-Paul Viguier, était jugé... trop ambitieux.

Le socle des tours Proximus, redessiné par Viguier Architecture pour l'équipe réunie autour de Whitewood et Macan Development, évincée voici un mois déjà. ©Viguier architecture

On attendait un commentaire de Proximus sur le choix du projet lauréat en marge de la publication des résultats trimestriels du groupe, ce vendredi 29 octobre. Mais rien n'a filtré à ce sujet.

Plusieurs fers au feu pour Immobel

Nul doute que les choses vont à présent aller bon train: la réception des travaux est attendue fin 2025. Il faudra donc surtout éviter d'enliser le projet affiné dans des procédures interminables, comme c'est trop souvent le cas en Région bruxelloise pour l'instant.

Pas plus tard que cette semaine, on apprenait qu'un nouveau recours auprès du Conseil d'État avait été introduit contre le projet Brouck'R, porté conjointement par BPI et Immobel en bordure de piétonnier (Pentagone). Pour Immobel, qui doit également accoucher des lourdes reconversions du Centre Monnaie, du siège historique de Total (rue de la Loi), de celui de Belgacom au Sablon (rue de la Paille) et du nouveau siège de la SNCB (avenue Fonsny), les fers au feu ne manquent pas pour l'instant et il faudra pouvoir les battre conjointement.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés