Nouveau quartier sur le site des forges de Clabecq

©doc

Le tracé du contournement du site tubizien, baptisé Quartier des Confluents, a été validé dès 2017 par le gouvernement wallon. Le permis d’urbanisme pour y ériger un nouveau quartier mixte a été délivré il y a un mois à peine. Les porteurs privés et publics du projet attendent la fin de la période de recours.

Ca y est: le permis d’urbanisme a été délivré – depuis près d’un mois déjà – par la Fonctionnaire déléguée régionale. La période de stand still autorisant encore l’introduction d’un recours contre ce permis arrivera donc à son terme début janvier.

Et avant cette date butoir, les porteurs de ce projet public-privé (ville de Tubize/Région/Duferco) initié dès 2007 – 10 ans après la faillite des Forges – semblent préférer la mettre en veilleuse. Pourtant, quelques informations ont déjà filtré dans les médias tant la délivrance de ce permis suscite l’intérêt de toutes parts depuis des mois.

C’est en effet un très gros village qui va renaître sur les quelque 12 hectares du site des forges aujourd’hui concerné, abords non compris, idéalement situé entre le canal Charleroi-Bruxelles et la ligne ferroviaire vers Bruxelles, à proximité de la liaison autoroutière vers l’E19.

87 hectares de friches

En Chiffres

87 hectares

C’est la superficie totale de la friche urbaine à reconvertir. A ce stade, seuls 12 hectares sont concernés.

661 logements

En majorité des appartements logés le long du canal. Sans compter la résidence services (48 unités) et les appartements-services (50 unités).

20.600 m²

Le Tubize Outlet Mall (12.000 m²) sera complété par 2.600 m² de commerces de proximité et un parc de loisirs de 6.000 m².

160 millions €

C’est le montant global de l’investissement immobilier privé pour la première phase.

Mais la superficie totale disponible sur base du Master Plan approuvé, après avoir été soumis à la population locale, atteint 87 hectares, soit la superficie d’une ville nouvelle; et le statut de SAR (Site à réaménager) de la totalité de cette parcelle industrielle à reconvertir permet de modifier le sacro-saint Plan de Secteur.

L’investissement immobilier global privé est assuré par le Groupe familial français Samfi-Invest. Il est actuellement évalué à 160 millions d’euros. Avec un retour sur investissement qui devrait, à terme, dépasser le demi-milliard pour les différents partenaires. DCI, le développeur du projet immobilier, est une société monégasque pilotée par des Belges, Pascal et Loïc Seret. Ceux-ci se sont entourés de pointures belges pour mener à bien les travaux. On citera notamment JNC International, Greisch et Ellyps pour les aménagements urbains et les études de mobilité. Côté architecture, les bureaux Henri Garcia, B2Ai et Urban Architectes travaillent de concert.

Programme très mixte

Première pièce du puzzle, un immeuble-repère iconique de 11 étages se dressera le long du boulevard urbain et du contournement nord déjà aménagé par la Direction des Routes (DG01). Les autres immeubles résidentiels offriront des variations allant du rez + 7 au rez + 2, les plus denses offrant une vue panoramique sur les berges réaménagées du canal.

Outre les 661 logements individuels, ce nouveau quartier offrira une résidence services (48 logements) complétée de 50 appartements-services, un centre commercial outlet, le TOM (Tubize Outlet Mall), complété de 2.600 m² de commerces de proximité, un parc de loisirs de 6.000 m² (logé au sud du quartier), une crèche, une maison médicale, de l’horeca à foison et plus de 8.000 m² d’agriculture urbaine plantée sur les toits végétalisés du TOM. 90% des véhicules seront cantonnés en sous-sol afin de laisser une place importante aux piétons et aux cyclistes. Et l’emprise sol du bâti dépassera à peine le tiers de la superficie totale disponible où circulations douces, espaces publics et verts seront particulièrement soignés, promettent les concepteurs.

Voilà pour le copieux programme de départ qui vient d’être validé. Passé le délai de recours et la période de gel, les travaux devraient pouvoir être lancés rapidement.



Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n