Publicité

Nouvelle phase de travaux à la gare de Gand-Saint-Pierre

Les voies et les quais seront totalement recouverts par une large toiture dotée de panneaux photovoltaïques. ©SNCB-Infrabel

La SNCB vient de désigner le consortium d'entreprises qui exécutera la prochaine transformation de la gare de Gand-Saint-Pierre. Le budget des travaux avoisine 100 millions d’euros.

Le projet piloté par la SNCB fait partie du plan pluriannuel englobant la gare de Gand-Saint-Pierre et ses environs. Il est une collaboration entre la SNCB, Infrabel, De Lijn, la Ville de Gand et la Région flamande.

Le chantier qui vient d’être attribué à l’association momentanée réunissant les entreprises belges Antwerpse Bouwwerken, Valens (Eiffage) et EEG pour exécuter ces travaux complexes de génie civil comprend la transformation des voies 1 à 7 et l'aménagement partiel du rez-de-chaussée et du niveau -1.

100
millions d'euros
C'est le budget global du chantier qui vient d'être attribué au consortium d'entreprises parmi lesquelles figure Valens (Groupe Eiffage).

Les voies et les quais rénovés seront recouverts et connectés à la partie de la gare déjà rénovée précédemment.  Des panneaux solaires posés en toiture et des pompes à chaleur rendent les nouvelles infrastructures ferroviaires plus économes en énergie.

Les premières phases du chantier débuteront par la conversion des voies 6 et 7. Un modèle numérisé BIM dynamique (Building Information Modeling) planifiant les travaux de démolition et de terrassement limitera au maximum l’impact de ceux-ci sur le fonctionnement continu de la gare.

Les nouveaux quais enfin couverts. ©SNCB-Infrabel

Pour la société Antwerpse Bouwwerken, il s’agit déjà du quatrième volet des travaux réalisés dans le cadre du plan pluriannuel de Gand-Saint-Pierre après la réalisation du parking hors sol temporaire (2005), celle du parking souterrain (2007) et la construction de l'emblématique immeuble Diamond au-dessus du parking de la gare, achevé l'année dernière et revendu depuis au gestionnaire de fonds immobilier allemand Union Investment pour un montant proche de 70 millions d'euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés