Publicité

Opération crowdlending record lancée sur le projet immobilier Keren

La face du complexe de 35 appartements de standing visible depuis le n°228 de l'avenue Louise. Le reste du projet se situe à l'arrière, rue Lens. ©Everland Group

La société belge Keren Properties & Development (groupe Everland) vient de lancer une levée de fonds de 4 millions d’euros pour couvrir ses investissements immobiliers actuels.

Il s’agit de la plus importante opération de crowdlending jamais lancée en Belgique. La demande émane de Keren Properties & Development, une filiale d’Everland, société belge pilotée par les frères Avi et Ilan Haim et spécialisée dans le secteur hôtelier. À l'actif de cette société de promotion immobilière qui monte vite et fort, on trouve notamment la transformation , après rachat, des hôtels bruxellois Pantone et Sofitel Rogier, toujours actuellement en cours pour ce dernier.

4
millions d'euros
C'est le montant record de l'opération de crowdlending lancée ce mardi matin - et jusqu'au 4 novembre - par BeeBonds.

C’est pour rembourser l’emprunt bancaire consenti pour reconvertir en logements le bloc comprenant l’immeuble de bureaux Louise 228 et les immeubles mitoyens (arrière) sis rue Lens 29 et 31 - au total 35 appartements neufs de standing - que les porteurs du projet ont fait appel au financement participatif. Et c’est la plateforme de crowdlending BeeBonds, spécialisée dans les opérations du genre lancées sur le segment immobilier, qui coordonnera l’opération.

"L’émission obligataire lancée ce mardi vise à récolter 4 millions d’euros d’ici le 4 novembre prochain. Elle a l’énorme avantage d’être totalement sécurisée par une garantie hypothécaire de premier rang avec un rendement annuel de 6% étalé sur 3 ans", insiste Joël Duysan, toujours sous le coup d'un gros stress lié à une précédente opération de crowdlending lancée pour la société Cayman, qui vient juste de voir rejetée ce lundi sa demande de prolongation de PRJ.

"Nous n’avons aucun souci à accorder une hypothèque de premier rang pour assurer une sécurité maximale aux investisseurs."
Avi Barmoshe
Chief Development Officer Everland

"Dans le cas du projet Keren, nous entamons la dernière ligne droite. Nous n’avons donc aucun souci à accorder une hypothèque de premier rang pour assurer une sécurité maximale aux investisseurs qui souscriront à l’émission obligataire. Notre objectif est de retrouver suffisamment de liquidités pour pouvoir nous positionner rapidement sur de nouveaux projets immobiliers intéressants", précise Avi Barmoshe, co-porteur du projet Keren et Chief Development Officer du groupe Everland.

Château de Limelette

Parmi ces projets à venir figurent déjà les travaux d’aménagement et de rénovation du Château de Limelette, remis à l’enquête publique le mois dernier par la ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve. Déclaré en faillite en 2018, l’établissement hôtelier a été racheté début 2020 par le groupe Everland dans le but de le transformer en complexe hôtelier haut de gamme, avec restaurant, salles de séminaires et vaste espace de bien-être. Une première demande de permis a été refusée par la commune. La seconde tient compte des remarques alignées depuis.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés