Premier semestre solide pour VGP

©Een logistiek project van VGP in het Duitse Göttingen

La société immobilière belge VGP affiche un premier semestre 2018 plutôt solide avec un bénéfice record de 74,8 millions d'euros. Examinant sa stratégie de financement, VGP envisage l'émission de nouvelles obligations.

Le groupe immobilier belge VGP affiche un résultat record de 74,8 millions d'euros (4,02 euros par action), soit une hausse de 12,3 millions par rapport au premier semestre 2017. Le revenu locatif net est de son côté en baisse, à 7,99 millions d'euros contre 8,60 millions au premier semestre de l'année dernière.

Le résultat d'exploitation ajusté après impôt est resté stable, à 40,47 millions d'euros.

L’augmentation de la demande de surfaces locatives a entraîné pour VGP la signature de nouveaux contrats de location supérieurs à 18,5 millions d'euros au total:

  • 15 millions d'euros liés à des contrats de location nouveaux ou de remplacement
  • 3,5 millions d’euros liés au renouvellement des contrats de location existants
99,4%
.
Le portefeuille immobilier du groupe immobilier a atteint un taux d'occupation de 99,4% à fin juin 2018 contre 100% à fin décembre 2017.

La juste valeur du portefeuille immobilier au 30 juin 2018 a enregistré une plus-value nette de 61,7 millions d'euros, contre 59,9 millions d'euros au 30 juin 2017.

Le résultat financier bénéficie des produits d’intérêt sur les prêts mis à disposition de la Joint Venture (3 millions d’euros) et des gains de change nets (0,4 million d’euros) mais est impacté par les intérêts sur les obligations émises (8,8 millions d'euros) et la moins-value latente sur instruments financiers (1 million d’euros). Cela s'est traduit par un coût financier net de 6,1 millions d'euros au 30 juin 2018, contre 5 millions d'euros au 30 juin 2017.

La distribution de dividendes annoncée précédemment de 35,3 millions d'euros (1,90 euro par action) représentant un rendement en dividende brut de 3,1% a été payée le 16 mai 2018.

Perspectives

"En raison de la tendance positive de la demande de surfaces louables enregistrée par VGP au cours du premier semestre 2018, VGP devrait pouvoir continuer à étendre son portefeuille de revenus locatifs et immobiliers en achevant et en démarrant de nouveaux bâtiments supplémentaires en 2018", explique la société dans un communiqué.

"En raison de l’expansion géographique actuelle et de la croissance accélérée des activités de développement, VGP examine actuellement sa stratégie de financement afin d’évaluer la meilleure façon de financer son futur pipeline de développement". Parmi les différentes solutions envisagées figurent l’émission potentielle de nouvelles obligations.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content