Quatre candidats restent en lice pour restaurer le Conservatoire de Musique de Bruxelles

©Photo News

Quatre associations momentanées réunies autour d'architectes ont été retenues pour restaurer le Conservatoire de Musique de Bruxelles. Un cinquième candidat évincé a introduit un recours auprès du Conseil d'Etat mais vient d'être débouté. La prochaine étape avant la désignation finale va commencer.

Il y a un peu moins d’un an, la Direction Infrastructure de Transport (Beliris), dont le ministre Didier Reynders a la tutelle, lançait un appel à candidatures (procédure négociée avec publicité) portant sur une "mission complète d'auteur de projet, précédée de l'établissement d'un plan directeur détaillé, visant la restauration-rénovation du Conservatoire royal de Musique de Bruxelles". Les dossiers devaient être rentrés pour le 20 avril. Le 24 novembre dernier, la Direction a validé 4 candidatures - sur 13 reçues - jugées recevables sur base des offres reçues suite à son appel à marché.

Les candidats retenus avant la sélection finale sont les associations momentanées suivantes :

- Sum Project/Xaveer De Geyter/Barbara Van Der Wee/M&R Engineering/Aries Architecture

- Sweco Belgium/Atelier d'Architecture Pierre Hebbelinck

- Cruz Y Ortiz/VK Engineering/MA² Project

- Origin/A2RC/FVWW

Se considérant injustement recalé, un cinquième postulant, le bureau d’architecture Samyn & Partners, a pour sa part introduit une requête en extrême urgence auprès du Conseil d’Etat demandant la suspension de l'exécution et l'annulation de la décision du Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de Beliris, de ne pas retenir sa candidature. Mais le 20 décembre, le Conseil d’Etat siégeant en référé a rejeté cette demande en suspension, confirmant ainsi la pré-sélection du Conseil d’administration de Beliris.

Pour les 4 candidats retenus, la prochaine étape sera de remettre au jury de sélection finale pour le 21 mars au plus tard un dossier reprenant un devis, une note méthodologique et technique, une lettre de motivation, des documents graphiques et un panneau synthèse du projet global. Une première visite des lieux - en piteux état - est d'ailleurs programmée pas plus tard que demain.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés