Rendement record obtenu par Ghelamco pour la vente de la Silver Tower

La Silver Tower, qui vient d'être vendue, est aujourd'hui entièrement fermée. ©Dieter Telemans

C’est signé et confirmé depuis vendredi: le fonds allemand Deka Immobilien est devenu propriétaire de la Silver Tower en mettant sur la table environ 200 millions d'euros. Le rendement obtenu par Ghelamco et maintenu malgré la crise actuelle est un nouveau record sur le marché belge.

Nous vous l’annoncions en primeur début mai: la Région bruxelloise avait alors vendu la mèche en renonçant à son droit de préemption (right to match) sur l’immeuble qu’elle occupera dans quelques mois pour 18 ans. Ce deal très en vue a été signé vendredi et est aujourd’hui confirmé. Officieusement, car le "closing" de l’opération est toujours en cours avec l’acheteur, le fonds allemand Deka Immobilien GmbH.

200 millions
d'euros
C'est le montant, annoncé, négocié et obtenu, malgré la crise récente, par le promoteur Ghelamco pour la vente de la Silver Tower. L'identité de l'occupant et la longueur du bail étaient des atouts de taille.

C’est donc avec ce dernier que le promoteur flamand Ghelamco, qui avait reçu 6 offres fermes, boucle, pour l’instant, les derniers détails de la vente des murs du futur siège bruxellois de l’administration régionale dans le quartier nord pour un montant légèrement supérieur à 200 millions d'euros, maintenu malgré la crise actuelle.

Plantée place Saint-Lazare à Saint-Josse, la tour de bureaux de 40.000 m2 et 137 mètres de haut doit accueillir d’ici fin 2020 quelque 2.000 fonctionnaires des services administratifs de la Région bruxelloise (SPRB) et offrir à son futur propriétaire allemand, en vertu du contrat de bail long terme de 18 ans (au moins) négocié avec la Région, sur la base d'un loyer facial proche de 150 euros le m2 par an, un rendement record de 3,25%, jamais obtenu sur le marché bruxellois. Selon Paul Gheysens, le patron de Ghelamco, il s'agit d'un signal positif donné au marché: "Les grands fonds internationaux restent au balcon pour investir dans des actifs immobiliers neufs et bien loués." Pour rappel, ce dernier a eu le nez fin en rachetant il y a deux ans à AG Real Estate, qui avait désespérément cherché un occupant pour lancer le projet, le foncier qui accueillera en fin d'année le nouveau QG de l'administration bruxelloise.

Une année faste

"Les grands fonds internationaux restent au balcon pour investir dans des actifs immobiliers neufs et bien loués."
Paul Gheysens
Ghelamco

Pour Ghelamco, qui a récemment négocié avec le même acheteur allemand la vente du Spectrum, 2020 est donc une année faste malgré la crise sanitaire actuelle. Cet autre immeuble de bureaux neuf sis près de la place Madou a été cédé précédemment pour un montant avoisinant 100 millions d’euros. Et l’annulation récente du permis de bâtir par le Conseil d’État ne remet pas cette vente en question, a-t-on appris à bonne source.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés