Résultat net en forte hausse pour Home Invest Belgium

©Lieven Van Assche

La société immobilière belge, spécialisée dans l’immobilier résidentiel destiné au marché locatif, Home Invest Belgium, affiche un résultat net en forte hausse au premier trimestre 2017. Elle passe d'un déficit d'un peu plus d'1 million d'euros au 31 mars 2016 à un bénéfice de pratiquement 2,5 millions un an plus tard.

La société immobilière belge, spécialisée dans l’immobilier résidentiel destiné au marché locatif cotée à Bruxelles , Home Invest Belgium, note au 31 mars 2017 une forte hausse de son résultat net. Elle passe ainsi d'un déficit de 1,02 million à un bénéfice de 2,42 millions d'euros au premier trimestre de cette année.

Le résultat locatif net affiche une très belle hausse avec une augmentation de 19% par rapport à la même période l'année précédente, montant de 4,52 millions à 5,37 millions d'euros. "Cette augmentation est le fruit de la contribution au chiffre d’affaire des acquisitions et projets livrés entre-temps", justifie le communiqué de Home Invest Belgium.

Le taux d’occupation des immeubles en exploitation s’établit à 89,9 % au cours du premier trimestre, à un niveau très proche de celui atteint pour l’ensemble de l’année 2016 (90,18%).

La valeur totale des fonds propres au 31 mars 2017 s’élève à 206,2 millions d'euros contre 205,2 millions d'euros au 31 décembre 2016, soit une valeur nette de 65,51 euros par action, contre 65,19 euros par action à la clôture de l’exercice 2016. Le taux d’endettement est en légère augmentation par rapport à la situation au 31 décembre 2016, 49,44% au 31 mars 2017 contre 48,51% au 31 décembre 2016, et ce, principalement suite à l’acquisition du projet Jourdan 95 en janvier.

Le dividende de l’exercice 2016 s’élève à 4,25 euros brut par action, payable à partir du vendredi 12 mai. Le dividende net s’élève globalement à 3,0875 euros.

Le Conseil d'Administration de Home Invest Belgium estime qu’à l’issue de ce premier trimestre, "il est prématuré de se prononcer sur les perspectives de l’exercice en cours, compte tenu notamment des incertitudes en matière d’évolution des taux d’intérêt, de la situation économique générale ou du rythme des ventes", avant de confirmer "sa confiance dans la croissance du résultat net des activités clés de l’entreprise pour l’année 2017."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés