Retail Estates au-delà des prévisions

La SIR dont le résultat courant net a grimpé de 7,24% à 39,12 millions d'euros pour l'exercice 2016-2017 augmente, comme prévu, son dividende de 3,13% à 3,3 euros brut par action.

Retail Estates dont le portefeuille immobilier est constitué de 668 immeubles commerciaux pour une surface commerciale totale de 748.136 m² a dégagé, pour l'exercice 2016-2017, des revenus locatifs de 66,561 millions d'euros alors qu'ils étaient de 62,074 millions d'euros au 31 mars 2016. Le taux d'occupation reste stable à 98,13% contre 98,22% à la même période il y a un an.

Le résultat courant net a grimpé de 7,24% à 39,12 millions d'euros. Quant au résultat net (part du groupe), il est en hausse, à 52,136 millions d'euros, contre 42,035 millions d'euros au 31 mars 2016.

Retail Estates voit également son portefeuille immobilier s'élever de 7,05% à 1.071,36 millions d'euros. La SIR spécialisée dans les magasins situées en périphérie des agglomérations ou le long des axes routiers menant aux centres urbains précise que son dividende s'élèvera, comme prévu, à 3,3 euros brut pas action, soit une hausse de 3,13% par rapport à l'année précédente. C'est également ce qu'avait prévu Degroof Petercam. Le bénéfice net par action est de 5,85 euros, en hausse par rapport au 31 mars 2016 (4,87 euros), et bien au-delà des prévisions de Degroof Petercam qui le prévoyait à 4,31 euros.

En termes de perspectives, la SIR table, pour l’exercice 2017-2018, sur un revenu locatif de 68,40 millions d'euros, compte tenu de la composition prévue de son portefeuille immobilier. Retail Estates s’attend aussi à ce que le dividende de l’exercice 2017-2018 progresse à 3,40 euros brut (2,38 euros net). Ce qui représenterait une augmentation de 3,03% par rapport au dividende de l’exercice 2016-2017 (3,30 euros brut).

Degroof Petercam se dit très confiant pour l'avenir de Retail Estates, appelant à "garder" vu les performances excellentes.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés